Kiné du sport

Dans quels cas opter pour le K-taping ?

kinesio taping ou k-taping à l’Institut de Kinésithérapie

Le K-Taping : définition

le kinesio taping ou k-taping, est une méthode de kinésiologie mise au point par un chiropracteur japonais dans les années 1970. Son objectif est de corriger les pathologies musculo-articulaires légères sans pour autant limiter le mouvement, grâce à un système de bandage adhésif.

Les bandes de tissu adhésif sont disposées de manière à optimiser le mouvement. Elle sont colorées pour avoir des effets inconscients liés à la symbolique de la couleur. Par exemple, le bleu associé à l’eau est censé favoriser la circulation.

K-Taping et strapping : quelles différences ?

La kinesio tape est parfois confondu avec une autre technique de kinésithérapie du sport, le strapping. Pourtant, ces deux méthodes sont bien différentes. Le strapping est une technique de bandage qui consiste à créer une contention souple afin de soutenir une articulation blessée. Elle diffère du k-taping sur plusieurs points :

  • Le k-taping intervient sur des douleurs légères, dans le but de drainer et de reposer ; au contraire le strapping est appliqué sur des blessures importantes, comme des entorses ou même des fractures.
  • La kinesio tape permet d’effectuer des mouvements sans aucune difficulté ; là où le strapping limite l’amplitude du mouvement.

Bienfaits de la K-Tape

Le fonctionnement du k-taping est simple. Grâce à sa propriété adhésive, la bande colorée soulève légèrement la peau, et décomprime les tissus. Les bienfaits qui découlent de cette action sont multiples :

  • Réduction de la douleur : en décomprimant les récepteurs neurologiques situés sous la peau, la k-tape offre une sensation immédiate d’apaisement de la douleur
  • Meilleure circulation sanguine et lymphatique : le soulèvement de la peau permet aussi d’augmenter le débit lymphatique et sanguin, grâce à la décompression des canaux. Cela a un impact positif sur la cicatrisation des blessures, oedèmes et hématomes.
  • Facilitation de la fonction articulaire : les bandes guident les articulations en les maintenant. Elles leur permettent de fonctionner de manière plus harmonieuse et équilibrée.

La k-tape a également un impact positif sur les muscles, auxquels elle apporte soutien, stabilité et relaxation. On peut aussi mentionner son effet stimulant sur la proprioception (perception de la position des différentes parties du corps). Ces propriétés en font un allié privilégié du sportif.

Les principaux cas d’utilisation du K-taping

Ses avantages variés expliquent que le k-taping est utilisé par de nombreux thérapeutes : kinésithérapeutes du sport, podologues, médecins du sport, ostéopathes…Les bandes colorées sont bien connue des sportifs, mais ils ne sont pas les seuls à pouvoir profiter de leurs bienfaits.

Sportifs amateurs et professionnels

Le sport est la principale indication du k-taping. Cette technique est d’ailleurs issue du sport de haut niveau : les athlètes en sont les premiers utilisateurs, car elle permet notamment de tonifier les muscles et d’optimiser le mouvement sportif. Elle est aussi indiquée en cas d’hématomes, de déchirures, et d’autres blessures comme les tendinopathies.

Aujourd’hui, la kinesio tape s’est démocratisée. Elle apparaît de plus en plus en kinésithérapie du sport pour les sportifs amateurs. On la retrouve dans une grande variété de disciplines : football, volleyball et autres sports de ballon, mais aussi tennis, course à pieds, natation, fitness…

Femmes enceintes

Les femmes enceintes peuvent aussi bénéficier des bienfaits du kinesio taping. Cette technique est utilisée par les sages-femmes ou les kinésithérapeutes spécialisés. Elle permet notamment de lutter contre les maux de dos de la femme enceinte, les sciatiques, mais aussi les faiblesses du plancher pelvien à la suite de l’accouchement.

Pédiatrie et nouveaux-nés

Dans le cadre des soins pédiatriques, la k-tape permet de soulager des troubles fréquents chez le nourrisson (RGO, coliques, torticolis…). Elle peut aussi être utilisée pour soutenir le développement des bébés prématurés.

Pathologies de l’adulte

Le k-taping est aussi utilisé par les kinésithérapeutes et les ostéopathes pour soulager d’autres pathologies courantes, notamment :

  • L’arthrose
  • Le mal de dos (douleurs cervicales, lombalgie, dorsalgie)
  • Les troubles du transit (syndrome de l’intestin irritable)
  • Les règles douloureuses (dysménorrhée)

Cette liste est non exhaustive.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars


10 votes
Moyennes : 4,90 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et les praticiens de l'Institut de Kinésithérapie vous répondront au plus vite