Cellulite

La cellulite est le défaut esthétique le plus combattu. Elle concerne beaucoup de femmes et occasionne un aspect « peau d’orange », des capitons, des douleurs de la peau, des varicosités et un mal-être. Des séances chez un kinésithérapeute peuvent vous aider à arriver à bout de ces désagréments

Généralités

La cellulite est un phénomène normal qui touche généralement les femmes, indifféremment de leur taille et de leur poids, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Il s’agit en réalité d’un amas de cellules graisseuses, dont les capacités de stockage sont saturées et qui se retrouvent comprimées sous l’épiderme. Elles vont ainsi bloquer la circulation des liquides, et notamment la lymphe, dont l’un des rôles est de transporter les toxines vers les organes aptes à les traiter. Les toxines ne pouvant plus être évacuées, elles vont alors s’accumuler et créer une inflammation dans les zones concernées. Cela génère sur la peau des zones affectées une apparence matelassée, plus connue sous le terme de « peau d’orange ».

Les causes de la cellulite sont principalement génétiques et hormonales, mais différents facteurs aggravants peuvent déclencher son apparition : la sédentarité, une alimentation riches en sucre, en gras et en sel, une hydratation insuffisante, les grossesses… On la retrouve principalement dans la région des fesses, des cuisses et du ventre, parfois sur les bras et c’est principalement son aspect peu attrayant qui pousse les femmes à en atténuer l’apparence via différentes méthodes, et notamment en faisant appel à un kinésithérapeute.

Indications

Faire appel à un kinésithérapeute pour atténuer la cellulite est recommandée aux femmes complexées par l’aspect « peau d’orange » qu’elle génère.

Bien que la cellulite soit essentiellement un problème esthétique, elle peut également entrainer des sensations d’inconfort physique dans les régions atteintes comme une lourdeur, une sensibilité à la pression et même de la douleur dans certains cas, raison de plus pour consulter.

Déroulement

Qu’elle soit aqueuse (la plus facile à éradiquer), adipeuse ou fibreuse, la cellulite est à cibler au cas par cas pour un traitement le plus adapté possible.

Pour ce faire, différentes techniques de massage effectuées par un professionnel de la kinésithérapie s’avèrent très efficace. Lors du premier rendez-vous, le kinésithérapeute vous questionne et examine votre peau afin de repérer une éventuelle fragilité vasculaire et déterminer l’ancienneté et le type de cellulite. Souvent, le spécialiste prend les mesures des zones à traiter, ce qui permettra par la suite d’évaluer les résultats. Certains praticiens aiment préparer la peau avant et proposent une sudation. D’autres s’attachent à débusquer les nœuds et autres points de tensions musculaires et énergétiques. La plupart profitent du début de séance pour conseiller une meilleure hygiène de vie et la pratique de l’automassage pour booster les effets de sa cure.

La pression glissée

La méthode dite de la pression glissée permet de chasser les toxines tout en raffermissant votre peau. Le kinésithérapeute réalise un effleurage tonique des zones à traiter en enveloppant de ses mains l’ensemble de la partie du corps à masser et en les faisant glisser du bas vers le haut.

Pour des résultats rapides, il convient de réaliser ce type de massage 15 à 20 min, tous les jours, durant 5 à 6 jours consécutifs, pour commencer. Ensuite, 1 séance ou 2 par semaine suffisent.

Le palper-rouler

La méthode du palper-rouler réalisée chez votre kinésithérapeute est toujours une bonne solution, en complément des mesures hygiéno-diététiques recommandées par l’OMS, à savoir une activité physique régulière et une alimentation équilibrée.

Le palper-rouler consiste à se saisir d’un « pli » de peau afin de le faire rouler en mini vagues. En pinçant et faisant rouler la peau comprimée, il redynamise ainsi la circulation sanguine et apporte de nouveaux les nutriments qui manquaient à la zone engorgée : une technique idéale aussi bien pour le ventre, les hanches que les cuisses, puisqu’elle favorise la microcirculation.

Comme la technique précédente, il convient de débuter par des séances de 15 à 20 min quotidiennes pendant 5 à 6 jours avant de poursuivre avec des séances d’entretien, 1 à 2 fois par semaine.

Le lipomassage

Si les actions manuelles sont performantes, certains kinésithérapeutes vous proposent également des machines, tout aussi efficaces, comme le lipomassage, un massage minceur mécanique. Grâce à des séances de lipomassage, les patientes perdent rapidement les graisses récalcitrantes.

Pour débuter le traitement, il est préconisé de réaliser 2 séances par semaine, espacées ensuite de 8 jours au bout de 2 à 3 semaines. 6 à 10 séances peuvent suffire à obtenir de bons résultats.

Le drainage lymphatique

Egalement pratiqué par les kinésithérapeutes, le drainage lymphatique manuel est validé dans le traitement médical du lymphœdème et de la rétention d’eau. Par extension, il a fait ses preuves sur la cellulite aqueuse.

Gels et crèmes anti-cellulite

A côté de cela, on retrouve bien évidemment plusieurs gels et crèmes anticellulite dans les pharmacies et les salons d’esthétique. Néanmoins, ces produits ont un effet limité.

Résultats

A la fin de vos séances de kinésithérapie, vous verrez systématiquement une différence, notamment une amélioration nette de l’aspect peau d’orange, plus ou moins importante selon le type de cellulite et la zone traitée. Votre peau sera désengorgée, plus lisse et gagnera en éclat grâce à ces massages techniques qui provoquent un afflux sanguin au niveau de la zone massée.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et les praticiens de l'Institut de Kinésithérapie vous répondront au plus vite