Insuffisance veineuse

L’insuffisance veineuse est un problème très fréquent en médecine, puisque 18 millions de Français en souffrent, dont 70% de femmes. Les veines ont des difficultés à faire remonter le sang vers le cœur ce qui occasionnent des jambes gonflées, des varices et des jambes lourdes. Des séances de kinésithérapie peuvent être prescrites afin de renforcer le confort du patient tout en réduisant les symptômes gênant l’accomplissement des tâches de la vie quotidienne.

Généralités

L’insuffisance veineuse est une pathologie courante, qui se traduit par un mauvais retour veineux et qui résulte, le plus souvent, d’une perte d’élasticité et de tonicité des veines, ainsi que d’un dysfonctionnement des valvules situées sur la paroi veineuse. En position debout, le sang est censé lutter contre la pression de la pesanteur pour remonter des pieds jusqu’au cœur, mais en cas de maladie veineuse, le sang stagne dans les veines des membres inférieurs et peine à remonter.

L’insuffisance veineuse entraine l’apparition de différents symptômes notamment :

  • Une sensation de jambes lourdes, accentuée en fin de journée
  • Des fourmillements ou un besoin irrépressible de bouger les jambes
  • Des crampes musculaires nocturnes
  • Des œdèmes (gonflement des mollets, des chevilles ou des pieds)
  • L’apparition de petites varicosités ou de varices sur les jambes
  • De l’eczéma au niveau des varices
  • Des ulcères variqueux.

Certains métiers impliquant une position verticale prolongée (serveur, cuisinier, coiffeur…), les voyages en avion de longue durée, l’obésité, la sédentarité ou encore la grossesse sont autant de facteurs favorisant l’insuffisance veineuse. En l’absence de traitement, la stagnation du sang dans les jambes, aussi appelée « stase » peut entrainer sur le long terme de graves complications telles que la thrombose veineuse profonde (phlébite), voire l’embolie pulmonaire. Il est donc important de traiter l’insuffisance veineuse afin de stabiliser la maladie et d’éviter son aggravation.

Indications

Il est recommandé de traiter l’insuffisance veineuse dès que vous constatez les premiers symptômes, à savoir :

  • La présence de varices sur vos jambes
  • Une sensation de jambes lourdes
  • L’apparition d’un œdème au niveau de la cheville, des pieds ou du mollet
  • Une coloration anormale de votre peau (brunâtre ou blanchâtre)
  • La présence d’un ulcère variqueux (stade avancé).

Déroulement

Les traitements actuels permettent de stabiliser cette maladie chronique et d’éviter les complications.
La contention par compression des veines est un traitement très efficace. Plusieurs dispositifs de contention (bas, chaussettes ou collants) peuvent être prescrits par votre médecin. Ils visent à limiter la dilatation des veines par pression, à améliorer la vitesse d’écoulement du sang veineux et à apporter un réel confort en position debout prolongée. La pression et le diamètre doivent être adaptés strictement à l’état de vos jambes.
Des séances de drainage lymphatique sont également des alliées de taille. Cette technique pratiquée par un kinésithérapeute dure environ 1h30 et s’effectue en deux temps :

  • Ouvrir les points, par des pressions circulaires, lentes et régulières sur la peau : le masseur commence par la citerne de Peke, située au niveau de la clavicule, puis par le creux de l’aine et enfin, par les jambes avec une attention particulière pour les genoux.
  • Pomper par des mouvements alternant pression et dépression : le kinésithérapeute pompe en quelque sorte pour activer toute cette lymphe.

S’il stimule le système lymphatique, il tonifie aussi les intestins, favorise la relaxation et fortifie le système immunitaire. Le massage est parfois complété d’un bandage.

Certains kinésithérapeutes pratiquent également la pressothérapie pneumatique. Son action est automatisée par un appareil de pressothérapie relié à des bottes de compression assurant un massage « mécanique ». L’appareil effectue des vagues de pression sur les jambes, ce qui reproduit l’action d’un massage et permet de renforcer l’action du drainage lymphatique manuel.

Recourir aux médecines douces peut parfois soulager la sensation de jambes lourdes et stimuler la circulation sanguine. En effet, les flavonoïdes par exemple, en qualité de substances antioxydantes, renforcent la paroi des veines et fluidifient le sang. Les cures thermales peuvent également donner des résultats fonctionnels appréciables.

Il est enfin possible de se tourner vers la chirurgie afin de supprimer les varices. Pour ce faire, différentes techniques existent : la mini-phlébectomie ambulatoire (les veines malades sont retirées sous anesthésie locale), le traitement laser endoveineux (un laser est introduit dans la veine malade sous contrôle échographique), ou la chirurgie classique par ablation des veines, dans le cas de grosses varices.

La prévention reste toutefois une arme de taille contre l’insuffisance veineuse chronique. En effet, pour prévenir l’affection, il est nécessaire de bouger régulièrement en pratiquant une activité physique (marche, natation, course à pied…) afin de dynamiser la circulation sanguine et de faciliter le retour du sang vers le cœur. Il est par ailleurs recommandé d’éviter de prendre du poids (risque de compression des veines) et d’adopter une alimentation riche en fibres pour éviter la constipation.

De plus, il est conseillé de porter des semelles correctrices si vous avez les pieds plats et d’éviter de porter trop souvent des chaussures à hauts talons, qui empêchent les mouvements du mollet et les veines de fonctionner correctement.

Résultats

Dans tous les cas, votre kinésithérapeute saura vous soulager grâce au drainage lymphatique ou à la pressothérapie, en complément d’un traitement médical adapté, d’exercices réguliers, de règles hygiéno-diététiques et de port de bas de contention.
Grâce à des séances régulières, votre circulation veineuse et lymphatique s’améliorera, les toxines de votre organismes seront éliminées et les gonflements et/ou sensations de jambes lourdes réduits. Ces séances renforceront votre confort tout en réduisant les symptômes gênant l’accomplissement des tâches de la vie quotidienne.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars


3 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et les praticiens de l'Institut de Kinésithérapie vous répondront au plus vite