Bronchiolite du nourrisson

La toux signe souvent l’atteinte des petites bronches chez le nourrisson et se caractérise par une augmentation de la sécrétion de mucus. La kinésithérapie respiratoire intervient pour aider votre bébé, notamment en cas de bronchiolite du nourrisson.

Généralités

La bronchiolite du nourrisson est une infection des petites bronches dues à des virus contagieux et fréquents. Elle débute généralement par un simple rhume et une toux qui peut s’accompagner de sifflements. Elle peut être responsable de complications graves chez les enfants les plus fragiles, notamment les enfants de moins de 3 mois ou les bébés prématurés.

La bronchiolite est favorisée par la promiscuité, l’urbanisation et la mise en collectivité précoce des enfants. En France, on estime que 460 000 nourrissons par an (soit 30% des bébés) sont touchés par cette infection, ce qui constitue un véritable problème de santé publique.

La kinésithérapie respiratoire est largement prescrite dans le cas de bronchiolites aiguës du nourrisson, et privilégie les techniques expiratoires passives et lentes associées à la toux provoquée.

Indications

La kinésithérapie respiratoire s’adresse à tous les nourrissons atteints de bronchiolite ou de bronchite ayant entre 1 mois et 2 ans.

Déroulement

La kinésithérapie respiratoire a pour but de désobstruer le nez et les voies respiratoires encombrées par les bouchons muqueux. Durant la séance, le kinésithérapeute utilise des techniques de manipulation pour aider l’enfant à tousser et à expulser les sécrétions qui gênent sa respiration.

Une séance de kinésithérapie commence toujours par un bilan clinique orienté et un interrogatoire des parents ainsi que par les précautions d’hygiène élémentaires. Les résultats de ce bilan clinique déterminent le choix des techniques, y compris le choix de ne rien faire et/ou de ré adresser le nourrisson au médecin.

Il existe différentes techniques de kinésithérapie respiratoire :

  • Le désencombrement des voies aériennes supérieures :
  1. Lavage ou désobstruction du nez associée à une instillation locale de sérum physiologique, technique qui doit être apprise aux parents
  2. Aspiration nasopharyngée au moyen d’une sonde, un geste invasif réservé aux situations critiques, le plus souvent en milieu hospitalier.
  • La technique de la toux provoquée

Elle consiste, à la fin d’un temps inspiratoire, à comprimer brusquement la face antérieure de la trachée par un appui digital déclenchant ainsi le réflexe de toux. Une fois les sécrétions dans l’arrière gorge du nourrisson, le kinésithérapeute bloque la déglutition de l’enfant et recueille les sécrétions avec un mouchoir positionné sur sa bouche.

  • L’augmentation du flux expiratoire ou désencombrement bronchique

Cette technique permet, par l’intermédiaire de la vitesse du flux d’air expulsé des poumons du nourrisson, de mobiliser les sécrétions vers le haut de l’arbre bronchique et de permettre leur évacuation, grâce à l’expiration passive réalisée par les mains du kinésithérapeute sur le thorax et l’abdomen du nourrisson.

Cette technique est impressionnante mais indolore dans des conditions normales d’application. Elle s’effectue sur une fréquence de 5 à 10 accélérations successives du flux, avec un temps de repos permettant de provoquer la toux et de favoriser l’expectoration.

L’action du kinésithérapeute ne limite pas là. Il surveille également l’évolution de la pathologie et en informe le médecin traitant. Il peut en outre donner des conseils aux parents concernant les règles d’hygiène, les actions qui peuvent améliorer le confort du nourrisson ou qui peuvent limiter le risque de contagion et les facteurs aggravants, comme le tabagisme passif.

Résultats

La kinésithérapie respiratoire améliorera le bien-être et le sommeil de vos enfants. Les résultats thérapeutiques sont souvent rapides, en moyenne 6 à 7 séances suffisent dans le cas d’une bronchiolite du nourrisson.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars


6 votes
Moyennes : 3,83 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et les praticiens de l'Institut de Kinésithérapie vous répondront au plus vite