Massage de bébé

Un massage doit permettre à votre bébé de se relaxer. Le kinésithérapeute propose un enchaînement de techniques et vous apprend à masser vous-même votre nourrisson pour soulager ses petits maux de ventre et autres tracas fréquents.

Généralités

Masser son bébé permet de nouer une relation de proximité avec lui et de contribuer à son développement. En effet, le massage bébé procurerait de nombreux bienfaits sur les maux de dents, la constipation, la colique, mais aussi le développement psychomoteur de l’enfant.
Masser son bébé serait en outre une bonne façon de développer un lien d’attachement avec lui, et agirait de façon positive sur son sommeil. Le massage bébé est toutefois une technique de massage très spécifique et sa complexité requiert une formation adaptée pour l’appliquer efficacement.
Par son calme, un praticien expérimenté, à l’instar d’un kinésithérapeute, peut vous aider à vous mettre en confiance, à créer une atmosphère apaisante. Il prendra son temps et s’adaptera en souplesse aux réactions de l’enfant, dans l’écoute et le respect, et vous montrera les bons gestes afin de masser correctement votre bébé. Il vous guidera également dans l’apprentissage de techniques spécifiques en fonction des maux dont pourrait souffrir votre enfant (sommeil, coliques, dents, etc.).

Indications

Le massage pour bébé est l’art d’utiliser le toucher afin de communiquer avec son enfant, pour lui montrer qu’il est aimé, accueilli et respecté. Il se différencie de la kinésithérapie respiratoire (pour le traitement de la bronchiolite) et est recommandé pour :

  • Aider votre bébé à mieux dormir
  • Soulager la constipation et stimuler son transit
  • Soulager les maux du bébé (gaz, coliques, reflux…)
  • Stimuler le développement cognitif du bébé
  • Favoriser l’appréciation du toucher et les relations positives.

Les parents peuvent effectuer un massage avec le bébé par le biais des gestes de toucher spécialement conçus. Toutefois, il est nécessaire de connaître les bons gestes et les bonnes techniques, d’où l’importance de se tourner vers un spécialiste au préalable.

Déroulement

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre kinésithérapeute ! Celui-ci propose des séances de kinésithérapie respiratoire pour le nourrisson (dans le cadre de la bronchiolite par exemple), mais également des massages relaxants pour votre bébé. Par des techniques de massage et une gestuelle adaptées à ses structures musculo-squelettiques, il stimule le bien-être de votre nouveau-né pour le calmer et diminuer ses maux.

En effet, en travaillant les structures musculo-squelettiques en douceur, le praticien élimine les tensions biomécaniques dues à l’accouchement et tout inconfort du bébé.

La présence d’un kiné pour vous montrer les gestes et vous aider au bon déroulement du massage permet également de rassurer le parent qui sera plus détendu et confiant dans ses mouvements.

Résultats

Les massages ont des vertus positives. En effet, grâce à eux, le bébé apprend à se détendre, son corps sécrète aussi de mélatonine, ce qui améliore son sommeil. Les massages favoriseraient en outre la prise de poids chez le nouveau-né, soulageraient des gaz, du stress et contribueraient à une bonne digestion. Enfin, ils favoriseraient la communication avec le bébé, le transport de l’oxygène et le maintien de la température de son corps.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars


6 votes
Moyennes : 3,83 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et les praticiens de l'Institut de Kinésithérapie vous répondront au plus vite