Mal de dos de la femme enceinte

Les maux de dos durant la grossesse touchent entre 50% et 75% des femmes enceintes. Causés par la prise de poids, le stress ou encore par le relâchement des ligaments, ces désagréments peuvent s’aggraver au fil des mois. Un kinésithérapeute vous aide à traiter ces maux et vous suit durant toute votre grossesse afin de préparer au mieux votre accouchement.

Généralités

Les causes du mal de dos chez la femme enceinte sont multiples (préexistence d’une scoliose, prise de poids importante, sédentarité…), mais il s’agit communément de la conséquence directe des modifications physiologiques de la grossesse.

En effet, avec la prise du volume de l’utérus, le centre de gravité du corps se déplace et c’est tout l’équilibre du corps de la future maman qui est mis à mal. La femme enceinte a alors tendance à se cambrer de manière très prononcée. Cette bascule du bassin est majorée par l’imprégnation hormonale de la grossesse, qui entraîne un relâchement des structures ligamentaires, rend les articulations plus mobiles et accentue les maux de dos.

Très handicapantes, ces douleurs peuvent perturber les activités quotidiennes, le travail et le sommeil de la future maman. Elles peuvent apparaître tôt durant la grossesse et s’aggraver au fil des mois. En outre, au cours du troisième trimestre de grossesse peuvent apparaître des douleurs bien spécifiques, comme le « syndrome douloureux pelvien » ou « syndrome de Lacomme », qui associe des douleurs abdominales basses avec une sensation de pesanteur dans le bas-ventre, des douleurs au niveau de l’aine, des douleurs lombo-sacrées et au niveau des fesses.

Dans tous les cas, votre gynécologue ou votre sage-femme peuvent vous prescrire des séances de kinésithérapie pour vous soulager.

Indications

Les séances de kinésithérapie sont indiquées chez la femme enceinte dès lors que cette dernière souhaite rééquilibrer son corps et diminuer les tensions existantes.

Déroulement

En cas de maux de dos, la prise de médicaments est très limitée pendant la grossesse. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont absolument contre-indiqués chez la femme enceinte. Pour les douleurs modérées, le paracétamol peut être utilisé comme antalgique mais il convient d’en discuter au préalable avec son médecin.

Dès lors, il est intéressant de se tourner vers des traitements alternatifs non médicamenteux, comme des séances chez votre kinésithérapeute. Même s’ils n’effacent pas une véritable pathologie, les massages relaxent et détendent les muscles, tout en aidant la future maman à accepter les changements de son corps. Le kinésithérapeute est apte à les réaliser et peut également montrer quelques gestes au futur papa, qui saura ainsi comment soulager les maux de dos de sa compagne lors du retour à domicile.

Outre les massages, les consultations comportent un travail postural durant lequel le kinésithérapeute aide la future maman à prendre conscience des changements de son corps et à adapter sa statique et ses mouvements en fonction. Il lui enseigne également comment pratiquer un exercice clef de la grossesse : la bascule du bassin. Par ailleurs, ce dernier vous recommandera sans doute du repos, le port d’une ceinture de soutien lombo-pelvien adaptée, ou encore des exercices aquatiques en piscine, en attendant l’arrivée de bébé.

Enfin, les médecines douces, l’ostéopathie et les thérapies manuelles peuvent aussi contribuer à limiter le mal de dos durant la grossesse.

Résultats

Dans tous les cas, le rôle de votre kinésithérapeute est de vous accompagner lors de votre grossesse. Des séances de massage professionnel vous aideront forcément à soulager les muscles douloureux et fatigués. Vous connaitrez par ailleurs les bons gestes et exercices à réaliser afin de rééquilibrer votre corps au quotidien et diminuer les tensions existantes.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars


7 votes
Moyennes : 4,00 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et les praticiens de l'Institut de Kinésithérapie vous répondront au plus vite