Rhumatologie

La pubalgie, la blessure du footballeur ?

Traitement de la pubalgie à Paris | Institut de Kinésithérapie

La pubalgie se définit littéralement comme une douleur au pubis. Pour rappel, le pubis est un os du bassin qui forme l’os coxal avec l’ischion et l’ilion.

Celle-ci touche principalement les sportifs, mais certaines études montrent que les joueurs de football sont les plus concernés par ce problème. On dénombre plusieurs causes à cette douleur au pubis. La raison la plus récurrente reste le manque de travail au niveau de la musculature des abdominaux obliques. Précisons que cette pathologie n’est pas une fatalité. Il existe des traitements préventifs qui permettent de réduire les effets et la douleur aine de cette pathologie.

Cette inflammation ne se limite pas à une simple douleur du pubis. En effet, celle-ci concerne également les tendons ainsi que les muscles environnant cette partie de l’anatomie. Certains signes avant-coureur permettent de rapidement diagnostiquer cette affection douloureuse. Une douleur adducteurs ou au niveau de la région abdominale fait partie des premiers pubalgie symptômes. Bien entendu, l’inflammation va engendrer d’autres affections en s’aggravant. Celles-ci sont une tendinite des adducteurs, l’ostéo-arthropathie ou encore une inflammation pariétale abdominale.

Principaux facteurs de la pubalgie

Le problème de la pubalgie concerne grandement les sportifs. En effet, le surmenage sportif – occasionné par les entraînements intensifs et la compétition – favorise considérablement le développement de cette inflammation. La répétition de microtraumatismes – notamment la réalisation de gestes techniques qui sollicitent les adducteurs, les abdominaux et le psoas –provoque souvent ce surmenage. Il faut préciser que toutes les disciplines sportives ne sont pas concernées par la douleur aine. On observe en particulier cette inflammation dans les activités sportives qui sollicitent beaucoup les membres inférieurs.

L’os coxal est composé de trois pièces osseuses distinctes et paires, dont le pubis. Ce dernier constitue d’ailleurs la partie inférieure de cet ensemble osseux. Précisons que les pièces osseuses du coxal sont disposées de part et d’autre du bassin, de manière symétrique selon une médiane verticale. Les os pubiens se rencontrent à une articulation que l’on appelle symphyse pubienne. C’est en ce point que se concentrent les contraintes pendant la sollicitation des membres inférieurs – course, écartement des jambes ou encore un coup de pied. D’autre part, le déséquilibre des forces musculaires favorise aussi l’apparition de douleur adducteurs et aine.

Ainsi, la pubalgie est une affection douloureuse due à 3 principales causes. Le premier facteur la tendinite adducteur au niveau de la cuisse. Ensuite, il y a l’arthrite du pubis ou l’ostéo-arthropathie. La troisième cause de cette inflammation est la défaillance de la sangle abdominale.

Prévention et traitements de la pubalgie

Il existe plusieurs méthodes pour prévenir de la pubalgie et en réduire les conséquences. D’une certaine manière, ces techniques visent à favoriser l’équilibre des forces musculaires. Il est ainsi important de renforcer la musculature abdominale afin de compenser sur les adducteurs des cuisses. Cela passe par des exercices statiques comme le gainage. Il est aussi nécessaire de muscler les abdominaux obliques. Tout cela ne signifie pas qu’il faudra négliger les adducteurs. Pour entretenir les adducteurs, les étirements de la cuisse pendant la préparation physique sont conseillés.

Les exercices de musculation ne constituent pas la seule solution de prévention contre cette affection douloureuse. La kinésithérapie du sport fait aussi partie des moyens de pubalgie traitement. La discipline permet par exemple de lutter efficacement contre l’hyperlordose lombaire. Précisons qu’une colonne lombaire trop cambrée peut exercer d’importantes contraintes sur la région abdominale.

La pubalgie peut causer de graves douleurs. Au cours de cette période douloureuse, la pratique d’exercice est fortement déconseillée. Il faut attendre que la douleur passe. Dans la mesure où celle-ci persiste, on peut se tourner vers un pubalgie traitement comme la mésothérapie. Il s’agit d’un procédé qui consiste à injecter des médicaments à faible dose, sous la couche de derme. Pour rappel, cette affection douloureuse du pubis ne touche pas que les hommes. On dénombre également plusieurs cas de pubalgie femme.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars


4 votes
Moyennes : 4,00 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et les praticiens de l'Institut de Kinésithérapie vous répondront au plus vite