Uro-gynécologie

Qu’est-ce que le drainage lymphatique ?

Qu’est ce que le drainage lymphatique - Institut de Kinésithérapie Paris

19Le drainage lymphatique est un type de massage bien connu des personnes souffrant d’oedèmes et de troubles de la circulation. Ses bienfaits sont nombreux, et ses applications aussi bien esthétiques que médicales.

Le drainage lymphatique : définition et principes

Le drainage lymphatique est une technique de massage qui permet de stimuler la circulation de la lymphe. Il est utilisé à des fins médicales ou esthétiques. Cette méthode repose sur des mouvements lents et doux, effectués dans le sens de la circulation lymphatique avec des variations de pression.

Le rôle de la lymphe

La lymphe est un liquide incolore, de composition analogue au plasma sanguin, et transporté dans les vaisseaux lymphatiques. Elle intervient dans l’épuration des toxines du corps, et la lutte contre les infections. Le long des vaisseaux se trouvent des ganglions lymphatiques, qui ont pour fonction de filtrer la lymphe, d’éliminer les débris et de déclencher les réactions de défense immunitaire.

Un défaut de circulation de la lymphe peut entraîner divers troubles, comme les jambes lourdes, un vieillissement prématuré ou encore des gonflements (lymphœdème). La sédentarité est une cause fréquente de mauvaise circulation. Il est également fréquent d’avoir un oedème après une opération chirurgicale suite à un cancer.

Les différentes méthodes de drainage lymphatique

Les deux méthodes de drainage lymphatique les plus connues et couramment utilisées sont la méthode Vodder et la méthode Leduc.

La méthode Vodder est entièrement manuelle ; elle consiste à évacuer la lymphe grâce à des mouvements circulaires de la main, en variant la pression.

La méthode du docteur Albert Leduc combine la technique manuelle avec l’utilisation d’appareils de pressothérapie (bottes de pressothérapie).

Qui pratique le drainage lymphatique ?

Dans un cadre médical, le drainage lymphatique est le plus souvent pratiqué par un kinésithérapeute. On retrouve aussi cette pratique dans un certain nombre d’hôpitaux et cliniques.

Le drainage lymphatique est aussi de plus en plus pratiqué à des fins de bien-être dans des instituts de beauté, des centres de thalasso ou encore par des praticiens en thérapies alternatives. Toutefois, les esthéticiennes et autres praticiens non médicaux ne sont pas autorisés à pratiquer cette technique à des fins médicales ; seulement esthétiques ou de confort.

Quels sont les bienfaits du drainage lymphatique ?

Les bienfaits du drainage lymphatique sont nombreux. Il permet notamment :

  • D’améliorer la circulation sanguine et lymphatique
  • De favoriser la régénération des tissus
  • De réduire les risques d’infection (action nettoyante)
  • De détoxifier le corps
  • De réduire visiblement la cellulite et raffermir la peau
  • De lutter contre la rétention d’eau
  • De lutter contre le stress (effet relaxant et sédatif)

Quelles sont les indications du drainage lymphatique ?

Ses bienfaits sur la circulation expliquent que le drainage lymphatique est souvent utilisé pour traiter des troubles comme les varices et les jambes lourdes. Il est aussi couramment pratiqué à des fins esthétiques : ses effets sur la cellulite, la rétention d’eau et de graisse, ainsi que sur le rajeunissement de la peau, sont très recherchés.

Cependant, l’indication la plus fréquente de cette méthode est médicale : il s’agit du lymphoedème consécutif au cancer du sein. En effet, le lymphoedème concerne plus d’une patiente sur cinq atteinte d’un cancer du sein, car le traitement donne lieu à une altération des voies du système lymphatique (prélèvement de ganglions). En résulte un oedème dû à l’accumulation de lymphe au niveau du bras (“syndrome du gros bras”). Plusieurs études cliniques ont montré l’efficacité du drainage lymphatique manuel, associé à d’autres techniques (bandage compressif, exercices décongestifs), pour réduire ce gonflement souvent gênant et améliorer le confort des patientes.

Le drainage lymphatique peut aussi intervenir pour réduire les oedèmes d’origine veineuse, liés à une thrombose, ou consécutifs à des blessures sportives comme les entorses et les fractures. Dans ce dernier cas, le drainage ne constitue pas un traitement de la blessure, mais permet simplement de réduire le gonflement;

Drainage lymphatique : déroulement d’une séance et informations pratiques

Les séances de drainage lymphatique manuel durent généralement entre 1h et 1h30. Le patient est allongé sur une table de massage, dénudé et parfois recouvert d’un drap ; seule la zone à traiter est découverte. Dans certains cas, le massage concerne l’ensemble du corps et dans d’autres, comme pour la réduction de la cellulite ou le lymphoedème, une seule partie.

Le kinésithérapeute ou massothérapeute utilise ensuite ses doigts et ses paumes pour effectuer une série de mouvements lents, avec une alternance entre des pressions douces et plus intenses. Le massage se fait dans le sens de circulation de la lymphe (flux lymphatique).

Lorsque le drainage lymphatique est prescrit sur ordonnance par un médecin, ce qui est généralement le cas après un cancer du sein, il est partiellement remboursé par la Sécurité Sociale. Les massages à visée esthétique ou de confort ne sont pas remboursés.

Y a-t-il des contre-indications au drainage lymphatique ?

Certaines conditions et maladies constituent des contre-indications au drainage lymphatique. Notamment :

  • La tuberculose
  • La thrombose
  • La phlébite
  • L’hyperthyroïdie
  • Certains troubles cardiaques
  • L’asthme sévère
  • L’hypotension artérielle

En cas de doute avant de pratiquer cette technique, il est recommandé de demander conseil à votre médecin.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars


9 votes
Moyennes : 4,89 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et les praticiens de l'Institut de Kinésithérapie vous répondront au plus vite