Jambes lourdes

Pendant la grossesse, les jambes sont soumises à une pression plus forte et à un bouleversement hormonal. Elles peuvent alors gonfler ou devenir douloureuses, c’est ce que l’on appelle les « jambes lourdes ». Consulter un kinésithérapeute pour femme enceinte peut vous aider à soulager vos douleurs et vous préparer pour l’accouchement.

Généralités

Lors de la grossesse, les problèmes d’insuffisance veineuse sont fréquents. En effet, dès le premier trimestre, l’afflux de progestérone diminue la tonicité des parois veineuses tandis que les estrogènes créent un terrain favorable aux œdèmes. Au fil du temps, l’utérus devient de plus en plus volumineux et comprime la veine cave inférieure, qui a pour but de drainer le sang du bassin et des jambes vers le cœur. Sa compression gêne ce retour veineux et la pression sanguine augmente dans les veines et les veinules des jambes.

Par ailleurs, les hormones de la grossesse ont tendance à diminuer l’élasticité des veines, celles-ci sont donc plus dilatées lorsque la pression sanguine augmente. Enfin, la fin de la grossesse s’accompagne d’une augmentation du volume total de sang d’où une stagnation fréquente dans la jambes et un sentiment de « jambes lourdes ».

Bien que certains gestes relèvent du bons sens : marcher une demi-heure par jour, pratiquer une activité sportive adaptée (comme la natation), surélever ses jambes, le jet d’eau froide… Votre kinésithérapeute peut également vous aider par des actes de soins professionnels et efficaces, visant à soulager vos douleurs.

Indications

Se tourner vers un spécialiste en kinésithérapie est indiqué chez les femmes enceintes présentant des douleurs au niveau des jambes (sensation de jambes lourdes) et/ou souhaitant les soulager.

Déroulement

Si malgré l’adoption de bonnes pratiques et de soins ad-hoc, vos jambes restent lourdes et deviennent douloureuses, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Ce dernier pourra vous prescrire des bas de contention ou encore un veinotonique, un médicament à base de plantes, sans danger pour votre futur bébé, qui tonifie la paroi veineuse et fait disparaître les douleurs. En outre, l’aide d’un kinésithérapeute peut également vous être précieuse. Ce dernier vous propose différentes techniques pour vous soulager, comme le drainage lymphatique ou la pressothérapie.

Le drainage lymphatique

Le drainage lymphatique est une technique de stimulation de tout le système lymphatique qui augmente le captage des protéines et leur transport. Ce massage manuel, réalisé par un kiné, alterne différentes pressions pour décongestionner d’œdème et relancer le retour lymphatique.

En effet, il stimule la lymphe chargée d’éliminer les toxines stockées dans les tissus grâce à une succession de pressions lentes et douces suivies de relâchements à certains endroits précis du corps, et exécutés sur un rythme régulier. Cela fait dégonfler vos jambes et vous procure un réel bien-être. Le nombre de séances préconisé est variable, selon l’importance de l’œdème.

La pressothérapie

La pressothérapie consiste à placer la jambe dans une gaine qui induit une pression plus forte au niveau des chevilles que de la cuisse afin de stimuler le retour veineux. Cette méthode permet de dégonfler les jambes délicatement en agissant sur un meilleur retour veineux.

L’idée est de diminuer l’œdème de manière douce et naturelle, la séance dure entre 20 et 30 minutes dans le cas d’une femme enceinte.

Résultats

Le drainage lymphatique pourra vous soulager en faisant dégonfler vos jambes et en vous apportant détente et confort. La pressothérapie, quant à elle, aura plus ou moins les mêmes effets, l’objectif commun des deux techniques étant de soulager les douleurs de la femme enceinte.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars


8 votes
Moyennes : 4,13 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et les praticiens de l'Institut de Kinésithérapie vous répondront au plus vite