Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Récupération après compétition

La récupération est une phase clé de la pratique sportive. Après l’effort intense d’une compétition, l’équilibre de l’organisme est perturbé, ce qui se traduit notamment par des troubles électrolytiques, une hyperthermie, et des micro lésions du système musculo-squelettique. Pour compenser ces perturbations, une stratégie de récupération efficace doit être mise en place.

Récupération après compétition | kiné du sport | Institut de kinésithérapie | Paris

Généralités

Entre deux compétitions, ou entre une compétition et la reprise des entraînements, les athlètes disposent d’un temps très réduit. Les déséquilibres causés par l’effort doivent être compensés au plus vite, pour permettre un retour sur le terrain sans risque de blessure liée au surentraînement.

Dans ce contexte, les médecins et kinésithérapeutes du sport mettent en place pour chaque sportif une stratégie de récupération adaptée, dans un double objectif de santé et de performance. Ces dernières années, plusieurs études ont mesuré les effets des stratégies de récupération utilisées par les kinésithérapeutes.


Quelques chiffres et faits sur la récupération après une compétition

  • Les stratégies de récupération post-compétitive les plus utilisées sont les massages (100% d’utilisation chez les athlètes de niveau international) et les étirements (stratégie la plus utilisée par les sportifs de tous niveaux).
  • D’autres méthodes plus spécifiques sont la cryothérapie, l’immersion en eau froide et l’hydrothérapie par contraste (alternance de bains chauds et froids). Ces deux techniques sont pratiquées dans 88% des équipes de football professionnel en France.
  • Enfin, la récupération dépend avant tout d’une bonne gestion des paramètres essentiels que sont la diététique, le sommeil, l’hydratation et les activités extra-sportives.

Plus de douleurs au dos dès aujourd’hui

Qu’est-ce la récupération après une compétition ?

La récupération après une compétition désigne l’ensemble des stratégies mises en place pour favoriser la récupération tissulaire du sportif, et le retour à des performances optimales. Chez le sportif professionnel, ces stratégies sont assurées par le kinésithérapeute du sport, qui s’appuie sur des recherches scientifiques récentes en matière de récupération.

L’hydrothérapie, les massages, les étirements et l’exercice de faible intensité sont parmi les techniques les plus pratiquées et étudiées. A ces techniques médicales s’ajoutent des mesures d’hygiène de vie indispensables comme la relaxation, l’hydratation et l’optimisation de l’alimentation. Enfin, il ne faut pas négliger le sommeil, “état le plus favorable à la récupération” d’après les médecins du sport.

La récupération peut être programmée:

  • Immédiatement après l’effort
  • Ultérieurement, sous forme de cycles différés établis par le médecin du sport ou le kinésithérapeute.

Sur le plan physiologique, ses objectifs sont multiples:

  • Compenser le stress intense et les perturbations biologiques causées par l’effort
  • Diminuer la fatigue
  • Favoriser la régénération des muscles, tendons et articulations
  • Faciliter l’élimination des déchets par l’organisme
  • Préparer le corps au retour à l’effort.

Une récupération optimale doit aussi prendre en compte et réduire le risque de blessure.

la récupération après une compétition, Pour qui?

La récupération après compétition s’adresse aux sportifs amateurs et professionnels de toutes les disciplines, qui pratiquent régulièrement des tournois ou compétitions sportives: sports de raquette, sports collectifs, sports de combat, disciplines d’endurance…toutes les activités sont potentiellement concernées.

Les sportifs amateurs ne doivent pas négliger la récupération, indispensable sur le plan physiologique et pour éviter les blessures. Bien entendu, le kinésithérapeute et le médecin du sport adaptent le programme de récupération à la discipline pratiquée et au niveau de pratique.

Comment se déroule la séance de récupération après une compétition avec votre kiné du sport ?

Dans le cadre d’une récupération post-compétitive, le kinésithérapeute du sport utilise plusieurs techniques à l’efficacité prouvée. Le programme de récupération dépend à la fois du sport pratiqué et de l’intensité de l’effort.

Le massage est la technique la plus pratiquée. En effet, un massage de courte durée pratiqué immédiatement après la compétition favorise la régénération des tissus, réduit les courbatures et peut aider à améliorer les performances. Une étude a notamment montré l’intérêt du massage sur la fatigue perçue et la raideur musculaire d’un groupe de cyclistes.

Les étirements sont un autre incontournable de la récupération après compétition, avec un impact positif sur les performances.

Le sport de compétition étant particulièrement exigeant, les kinésithérapeutes utilisent un certain nombre d’outils et technologies pour optimiser la récupération: bottes de pressothérapie, électrothérapie, ondes de choc, vêtements de compression…

L’immersion en eau froide et l’hydrothérapie par contraste sont des techniques plus spécifiques, souvent utilisées après les compétitions de rugby et de football. Les sportifs de haut niveau apprécient particulièrement ces interventions, dont l’effet analgésique a été prouvé par plusieurs études. Ces thérapies sont programmées par cycles, et ont lieu rapidement après l’effort, c’est-à-dire généralement dans l’heure qui suit.

Certains kinésithérapeutes recourent également à la cryothérapie corps entier (CCE), qui accélère la récupération musculaire en réduisant les micro lésions engendrées par l’activité physique.

Dans certains cas, une récupération active peut être mise en place. Ce type de récupération consiste à maintenir l’athlète en mouvement après la compétition, grâce à une activité modérée (tapis de course, pédalage).

En parallèle des séances, la récupération du sportif après une compétition inclut aussi l’adaptation du mode de vie, avec une optimisation du sommeil, de l’alimentation et de l’hydratation. Lors de la séance, le kinésithérapeute émet des recommandations personnalisées sur ce point.

Sources

  • Crowther, F., Sealey, R., Crowe, M., Edwards, A., & Halson, S. (2017). Team sport athletes’ perceptions and use of recovery strategies: a mixed-methods survey study. BMC sports science, medicine & rehabilitation, 9, 6.
    https://doi.org/10.1186/s13102-017-0071-3
  • Dr. Patrick Bacquaert, La récupération du sportif, IRBMS https://www.irbms.com/recuperation/
  • Ogai, R., M. Yamane, T. Matsumoto, and M. Kosaka (2008). Effects of petrissage massage on fatigue and exercise performance following intensive cycle pedalling. Br. J. Sports Med. 42: 834-838.
    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18385196/
  • Amoretti, Richard, et al. Médecine du sport. Available from: VitalSource Bookshelf, (6th Edition). Elsevier Health Sciences (US), 2020. (p.80, p. 135, p.679)

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide