Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Remise en forme et kinésithérapie

Dans le cadre d’une remise en forme, la kinésithérapie est reconnue proposer des solutions d’accompagnement sûres et adaptées. L’Institut de kinésithérapie à Paris 16, Paris 8, Paris 16, Paris 17, Paris 7 et Paris 14 vous explique tout sur le sujet.

Découvrez le programme : remise en forme à Paris | Institut de kinésithérapie

Généralités

La notion de  »remise en forme » regroupe plusieurs processus. Il peut s’agir de rééducation, suite à une opération, une pathologie ou un traumatisme. La remise en forme est donc médicalisée, prise en charge. Il peut aussi s’agir de prévention et d’amélioration de la condition physique. Dans tous les cas, la kinésithérapie est reconnue proposer des solutions d’accompagnement sûres et adaptées. Explications.

Augmentez votre mobilité

Définition des besoins de remise en forme

Les rééducations post-traumatiques et post-chirurgicales

Le rôle des kinésithérapeutes dans l’accompagnement des pathologies, des traumatismes, de la chirurgie et dans la prise en charge des processus de rééducation est important et reconnu. La kinésithérapie peut soit agir directement en tant que traitement fonctionnel, afin de juguler une détérioration due à l’âge où à une condition physique problématique, en vue également d’éviter des opérations chirurgicales pratiquées de façon bien moins systématique que par le passé, soit intervenir dans l’encadré d’une rééducation post-opératoire visant à optimiser la récupération fonctionnelle. La kinésithérapie intervient ainsi, dans le cadre d’une prise en charge globale, dans des situations très variées :

  • Chirurgie mammaire et rétablissement de l’équilibre pondéral
  • Chirurgie orthopédique; la kinésithérapie tient un rôle prépondérant dans la remise en condition des articulations et des membres ayant subi des traumatismes au niveau des os, muscles, mais aussi tendons et ligaments.
  • Chirurgie de la main
  • Chirurgie abdominale et de l’œsophage
  • Kinésithérapie du visage.

Dans la plupart des cas, le kinésithérapeute est présent dès avant, puis pendant, le processus chirurgical. Le travail de rééducation commence, bien que de façon souvent passive dans un premier temps, le jour même de l’opération, afin de viser à une remise en forme fonctionnelle la plus rapide, la plus confortable et la plus efficace possible.

La rééducation à l’effort, ou remise en forme par le sport

Les kinésithérapeutes sont, de par leur connaissance du corps reconnue dans le monde médical, de par leur savoir-faire sûr, des experts en matière de rééducation à l’effort. Ils sont d’ailleurs continuellement sollicités auprès des sportifs professionnels. Dans bien des situations particulières, tout un chacun peut avoir besoin de mettre en place un programme de remise en forme adapté et sécurisé auprès d’un kinésithérapeute.

Depuis le 1er Mars 2017, il est possible de se faire prescrire une activité physique adaptée. Les kinésithérapeutes sont compétents dans l’accompagnement à de telles activités, notamment il s’agit d’établir un bilan et des objectifs en fonction de pathologies, de traumatismes passés, ou d’une condition physique particulière. Le sport encadré est ainsi reconnu comme un moyen de remise en forme bénéfique, à même de rééduquer un organisme fonctionnellement amoindri.

Toutefois, seuls les patients atteints d’une affection de longue durée peuvent prétendre à cette prescription, et il n’y a pas de prise en charge autrement que par certaines mutuelles.

Dans de nombreux cas, cette prescription ne peut se faire valoir qu’auprès de professionnels de santé tels que les masseurs-kinésithérapeutes, les ergothérapeutes et les psychomotriciens.

Les prérogatives des éducateurs sportifs, titulaires d’une licence ou d’un master en STAPS-APAS ou encore militaires habilités sont limitées, et la prescription médicale doit orienter vers le professionnel adapté. Les kinésithérapeutes sont souvent ceux qui dressent un bilan complet de la condition physique, en vue d’orienter correctement le patient. Ils restent enfin seuls habilités à prendre en charge, nous l’avons vu, les actes de rééducation pris en charge par la sécurité sociale.

Pour aller plus loin…

La kinésithérapie dans les processus de remise en forme

Les traitements fonctionnels et les rééducations prises en charge

Un certain nombre de pathologies et de traumatismes ne sont pas opérables, ou ne sont plus opérés de façon systématique. Un traitement fonctionnel est le plus souvent indiqué, c’est-à-dire un traitement, naturel ou mécanique, visant à résorber des douleurs ou à rendre des muscles lésés à nouveau fonctionnels. L’efficacité de ces thérapies est largement démontrée.

Une rééducation fonctionnelle est fondée sur des exercices bien définis, répétitifs, adaptés à la pathologie ou au traumatisme. Elle permet de rétablir l’autonomie des muscles et les fonctions locomotrices, via des soins corporels précis.

Faire appel à un kinésithérapeute est indispensable dans bien des cas d’handicap moteur et de pathologies de longue durée, mais aussi pour prendre en charge les suites d’opérations chirurgicales. Certains traumatismes enfin, parce qu’ils entraînent des pertes de facultés, nécessitent un traitement fonctionnel permettant le recouvrement de ces facultés: AVC, amputation, pathologies musculaires, ou encore traumatisme crânien.

Les traitements fonctionnels ne se limitent pas à du renforcement musculaire: indispensables, ils participent à une meilleure résilience musculaire, mais ne concernent pas, par exemple, les articulations, qui bénéficient de leurs propres exercices. Le programme de renforcement doit aussi être très structuré et personnalisé, de manière à ne pas causer de fatigue excessive.

Les traitements fonctionnels kinésithérapiques concernent aussi d’autres mouvements, dans le cadre du travail proprioceptif par exemple, ou de la rééducation périnéale réalisée généralement après un accouchement, prérogative des sages-femmes et des kinésithérapeutes.

Dans tous les cas, la réussite d’un traitement fonctionnel dépend largement de la qualité du suivi, que ce soit du côté du praticien que du côté du patient qui doit pouvoir s’imposer une certaine rigueur dans le cadre d’exercices souvent perçus comme fastidieux et répétitifs.

La mise en œuvre de la rééducation à l’effort et les remises en forme préventives

Les kinésithérapeutes, réunis ou non en cabinet ou en centre de remise en forme, sont également éducateurs sportifs de fait. Il est tout à fait possible de les contacter même hors du cadre d’une prescription  »sport santé ». Le kinésithérapeute dresse un bilan de capacités physiques (endurance cardiovasculaire, souplesse, équilibre, force musculaire), dans le but d’évaluer vos limites et vos besoins, en étant sûr de ne provoquer ni blessures ni douleurs. Ce bilan s’adresse en premier lieu à des personnes diverses, qu’elles souffrent de pathologies chroniques, de surpoids ou d’obésité, ou qu’il s’agisse de personnes âgées ou de personnes impactées par un mode de vie sédentaire.

Ces dernières peuvent être désignées comme personnes à risques, et un travail sportif accompagné est alors considéré comme de la prévention.

Différents types d’exercices sont proposés par les kinésithérapeutes, allant du renforcement musculaire ciblé au gainage, toujours dans une logique de non-douleur et de progressivité, en aménageant les étirements et exercices d’équilibre de façon personnalisée.

Le kinésithérapeute, en tant que professionnel de santé, est habilité à diriger toute personne vers un autre professionnel en cas de besoin particulier ou s’il soupçonne une pathologie. En celà, il effectue des bilans réguliers.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide