Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Insuffisance veineuse et jambes lourdes

L’insuffisance veineuse est très répandue dans la population française. Ce mauvais retour veineux se définit par une difficulté des veines à faire remonter le sang vers le cœur. La kinésithérapie peut vous aider à soulager vos symptômes, et améliorer votre quotidien.

Insuffisance veineuse, jambes lourdes, causes et traitements, Institut de kinésithérapie | Paris

Généralités

L’insuffisance veineuse n’est pas quelque chose de rare : en effet, plusieurs millions de Français sont concernés par cette pathologie chronique ! Ce mauvais retour veineux se définit par une difficulté des veines à faire remonter le sang vers le cœur, ce qui occasionne un certain nombre de symptômes dont des gonflements au niveau des jambes, les jambes lourdes ou encore des varices. Vous souffrez d’insuffisance veineuse ? Des solutions existent ! En particulier, la kinésithérapie peut vous aider à soulager vos symptômes, tout en améliorant votre aisance au quotidien.


Quelques chiffres et faits sur l’insuffisance veineuse et les jambes lourdes en France :

  • Environ 18 millions de Français sont concernés par l’insuffisance veineuse
  • 70% d’entre eux sont des femmes
  • Le risque d’être atteint augmente avec l’âge : en effet, l’insuffisance veineuse touche environ 40% des femmes de plus de 40 ans, et cette proportion monte à 70% chez les femmes de plus de 80 ans

Diminuer vos douleurs

Pourquoi ai-je une insuffisance veineuse et les jambes lourdes ?

Techniquement, l’insuffisance veineuse s’explique par un mauvais fonctionnement des valvules, qui sont des sortes de “clapets” à l’intérieur des veines, dont le rôle est d’empêcher le sang de refluer pour lui permettre de remonter jusqu’au cœur.

Les facteurs de risque de l’insuffisance veineuse chronique sont nombreux, ce qui explique que cette maladie soit si répandue; d’autant que la plupart de ces facteurs sont liés à des habitudes courantes. On retrouve le plus souvent :

  • Une prédisposition génétique
  • La position assise ou debout prolongée, par exemple dans certains métiers comme les serveurs, les cuisiniers ou encore les coiffeurs
  • L’obésité
  • La sédentarité
  • L’exposition prolongée  à la chaleur (soleil, bains chauds ou encore sauna)
  • Le tabagisme

Enfin, le vieillissement et la grossesse sont d’autres facteurs de risque difficilement évitables.

Quels sont les symptômes de l’insuffisance veineuse et des jambes lourdes ?

L’insuffisance veineuse entraîne l’apparition de nombreux symptômes, les plus fréquents étant :

  • Une sensation de jambes lourdes, souvent plus forte en fin de journée
  • Des fourmillements
  • Un besoin irrépressible de bouger les jambes
  • Des crampes musculaires, qui se manifestent généralement la nuit
  • Des œdèmes (gonflements) au niveau des mollets, des chevilles ou des pieds
  • L’apparition de varicosités ou varices sur les jambes
  • De l’eczéma au niveau des varices
  • Des ulcères variqueux.

Les varices non traitées peuvent déboucher sur une inflammation de la paroi veineuse et des tissus environnants, ainsi que sur l’apparition d’oedèmes. En l’absence de traitement, votre insuffisance veineuse peut entraîner des complications graves, notamment la thrombose veineuse profonde, aussi appelée phlébite. Il est donc fortement recommandé de consulter un médecin !

Comment se déroulent les séances de kinésithérapie ?

En kinésithérapie, il existe un certain nombre de techniques pour soulager les jambes lourdes et l’insuffisance veineuse en général. Des séances peuvent être prescrites en complément d’un traitement médical, mais aussi d’exercices réguliers, de règles hygiéno-diététiques, et d’éventuelles autres mesures comme le port de bas de contention.

L’objectif des séances est d’améliorer votre confort, tout en réduisant au maximum les symptômes qui s’avèrent gênants dans votre vie quotidienne. Deux techniques sont employées principalement : le drainage lymphatique et la pressothérapie.

Le drainage lymphatique, pratiqué par un kinésithérapeute spécialisé, est un acte essentiel dans le traitement de l’insuffisance veineuse. Concrètement, le drainage lymphatique est une technique bien spécifique de massage manuel, qui consiste à exercer une pression plus ou moins intense sur la zone du corps concernée, en suivant le sens de la circulation. La durée d’une séance peut varier.

La pressothérapie quant à elle, vient compléter l’action du drainage lymphatique, et contribue à réduire les gonflements au niveau des jambes. Cette technique repose sur l’action d’un appareil de pressothérapie, relié à des bottes de compression assurant un massage mécanique. L’appareil effectue des vagues de pressions sur les jambes, ce qui permet de reproduire l’action d’un massage manuel, et de renforcer l’action du drainage lymphatique.

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements médicaux et chirurgicaux de l’insuffisance veineuse et des jambes lourdes ?

Les techniques de kinésithérapie mentionnées plus haut font partie des traitements de premier choix de l’insuffisance veineuse. En plus du drainage lymphatique et de la pressothérapie, les médecins recommandent ou prescrivent généralement :

  • Des médicaments veinotoniques, à base d’extraits végétaux ou de molécules de synthèse
  • Le port de chaussettes, bas ou collants de contention, qui doivent être adaptés à la morphologie de chacun

Il est également possible de se tourner vers un traitement chirurgical afin de supprimer les varices. Pour ce faire, différentes techniques sont possibles :

  • La mini-phlébectomie ambulatoire (retrait des veines atteintes sous anesthésie locale)
  • Le traitement laser endoveineux (un laser est introduit dans la veine malade sous contrôle échographique), ou la chirurgie classique par ablation des veines, dans le cas de grosses varices.

A côté de toutes ces mesures, la prévention reste cependant la meilleure arme contre l’insuffisance veineuse chronique. Pour prévenir cette pathologie, il est notamment conseillé :

  • De pratiquer une activité physique régulière pour favoriser la circulation sanguine
  • D’éviter le surpoids, qui augmente le risque de compression des veines
  • D’adopter une alimentation riche en fibres pour éviter la constipation

Si vous avez les pieds plats, il est aussi recommandé de porter des semelles correctrices. Enfin, le port de chaussures à hauts talons est à éviter, car ces chaussures empêchent les mouvements du mollet, ce qui a un impact sur le fonctionnement des veines.

diagnostic et examens complémentaires

L’interrogatoire et l’examen clinique permettent déjà d’orienter le diagnostic d’insuffisance veineuse et de jambes lourdes. Pour ce faire, le médecin examine les jambes à la recherche de varices, et teste la tonicité des veines.

Ensuite, le principal examen permettant de confirmer le diagnostic est un écho-doppler veineux des membres inférieurs, qui permet d’étudier les flux sanguins.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide