Sport et kinésithérapie

Posté par Institut Kiné Paris

Publié le 23 novembre 2023

Club sportif : pourquoi est-il intéressant de travailler avec un kiné du sport ?

Club sportif : pourquoi est-il intéressant de travailler avec un kiné du sport ? | Institut de Kinésithérapie | Paris

Infrastructure encadrant des sportifs de tous niveaux, le club sportif est un lieu de rencontre et de loisir, où chacun progresse dans la discipline qui lui plaît tout en prenant soin de sa santé : on y rencontre aussi bien le débutant prenant des cours, que l’ado ou l’adulte confirmé préparant une compétition. Or, la santé est un enjeu clé de l’accompagnement des sportifs en club, que ce soit pour promouvoir les bienfaits du sport ou pour prévenir et traiter les blessures. Dans ce contexte, le kinésithérapeute du sport est un interlocuteur de premier choix.

Kinésithérapeute et kiné du sport : quelle différence ?

Comme tout kinésithérapeute, le kiné du sport est un professionnel de santé spécialisé dans la rééducation fonctionnelle de l’appareil locomoteur. Toutefois, à la différence d’un kiné non spécialisé, qui accompagne tous types de patients, ce professionnel centre sa pratique sur le suivi des patients sportifs. Cela implique des modalités d’accompagnement spécifiques au monde du sport, telles que :

  • La préparation physique générale et spécifique
  • La mesure et l’optimisation des performances
  • La prévention et la rééducation des blessures sportives
  • La réathlétisation

Doté d’un diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute, le kiné du sport a suivi une ou plusieurs formations complémentaires correspondant à sa spécialité.

Contrairement à une idée reçue, ce professionnel ne s’occupe pas uniquement des sportifs de haut niveau. Tout sportif, y compris débutant ou occasionnel, peut consulter un kinésithérapeute du sport pour prévenir les blessures et bénéficier de conseils d’entraînement ciblés.

Blessure du quotidien et blessure sportive : un suivi différent

Le sport peut être défini comme “une activité physique généralement voulue, désirée, pouvant dans le cas de la compétition atteindre un engagement extrêmement intense des diverses fonctions physiologiques, mais cela pendant des temps courts.” (Amoretti, Richard, et al.)

Cette activité physique intense et répétée entraîne un risque spécifique de blessures, aiguës ou de surmenage, qui diffèrent des blessures les plus rencontrées dans la vie courante. Par exemple, il est très rare de rencontrer une blessure musculaire chez un non sportif. Certaines pathologies, comme la tendinite du coude et le syndrome de l’essuie-glace, sont typiques d’une discipline en particulier (respectivement le tennis ou le golf, et la course à pied).

En parallèle, le vécu de la blessure par le patient, ses objectifs et les points de vigilance ne sont pas les mêmes chez un sportif et chez un non sportif.

Tout d’abord, à plus forte raison chez les athlètes de haut niveau, la blessure est souvent vécue comme une véritable épreuve psychologique, dont l’intensité n’est pas toujours liée à la gravité des lésions ou au niveau de pratique. L’objectif de la reprise sportive, que le patient souhaite aussi rapide que possible, requiert un accompagnement différent, où la réathlétisation occupe une place clé.

Notion relativement récente dans le monde du sport, la réathlétisation désigne l’ensemble des moyens mis en œuvre pour permettre une reprise sécurisée de l’activité pratiquée, c’est-à-dire avec un risque minime de récidive. Indispensable pour les patients sportifs, cet accompagnement est supervisé par le kiné du sport, et consiste à reconditionner l’organisme pour le préparer à l’effort, grâce notamment à du matériel de cardiotraining et de musculation. La réathlétisation est un accompagnement ciblé, qui s’adapte aussi bien aux contraintes du sport pratiqué qu’au niveau initial du patient.

Quel est l’intérêt d’avoir un kiné du sport pour un club sportif ?

Le kinésithérapeute du sport est un accompagnant de choix pour les sportifs en club. Loin de se limiter à la rééducation des blessures, son rôle inclut également des actions d’éducation et de prévention.

Dans le cadre du suivi individuel des sportifs, ces actions de prévention passent notamment par le renforcement musculaire, la proprioception, le travail de la mobilité articulaire et la modification des habitudes d’entraînement (conseils sur l’échauffement, le geste sportif, le matériel). Le kiné du sport intervient également en club pour sensibiliser le staff technique à ces problématiques, afin de réduire la fréquence et l’intensité des blessures. Par exemple, il peut promouvoir le port d’équipements de protection, ainsi que des techniques d’échauffement spécifiques à chaque sport.

En parallèle, à chaque début de saison et avant toute reprise, le kiné du sport effectue un bilan sportif précis et personnalisé. Ce bilan permet non seulement de vérifier l’état de santé du patient et d’identifier les risques de blessure, mais aussi d’évaluer les performances afin de proposer des axes de progression.

En somme, le kiné du sport est l’interlocuteur de référence pour veiller au respect des bonnes pratiques de santé en club, aussi bien par l’accompagnement individuel des sportifs que par ses interactions régulières avec le staff.

Sources:

Amoretti, Richard, et al. Médecine du sport. Available from: VitalSource Bookshelf, (6th Edition). Elsevier Health Sciences (US), 2020. (page 29, page 680)
Rochcongar, P. (2007). Prise en charge du traumatisme sportif. Science & sports, 22(5), 187-189.

Article rédigé par IK

IK est un réseau de cabinets de kinésithérapie avec une équipe de praticiens hyper spécialisés pour une prise en charge complète au même endroit.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide