Sport et kinésithérapie

Posté par Institut Kiné Paris

Publié le 09 décembre 2020

Modifié le 27 avril 2023

Comment éviter la tendinite du poignet au tennis ?

Le poignet fait partie des articulations les plus sollicitées, et donc les plus malmenées, lors de la pratique du tennis. Ces dernières années, les blessures du poignet ont connu une hausse chez les tennismen, amateurs comme professionnels. Cela s’explique par plusieurs facteurs, parmi lesquels des changements au niveau de l’équipement (cordage de la raquette), qui entraînent des modifications du geste. Parmi les pathologies affectant le poignet, la tendinite est la plus fréquente au tennis. Heureusement, ce désagrément n’est pas inévitable.

La tendinite du poignet, un trouble fréquent chez les joueurs de tennis

Qu’est-ce que la tendinite du poignet ? Pourquoi les joueurs de tennis sont-ils particulièrement concernés ?

Définition

La tendinite du poignet fait partie des blessures chroniques liées à la pratique du tennis. Les blessures chroniques correspondent à des douleurs qui s’installent progressivement, avec une augmentation graduelle des symptômes sans cause clairement identifiable. Elles se distinguent des blessures aiguës, comme la fracture du poignet, qui apparaissent suite à un événement précis, et qui se caractérisent par une douleur soudaine.

La tendinite correspond à une atteinte des tendons du poignet. Les tendons sont des faisceaux élastiques qui permettent de rattacher les muscles à des points d’insertion situés sur les os. Lorsqu’ils sont trop sollicités, par exemple suite à un mouvement brusque, ou à la répétition des mêmes gestes sur une longue durée, ils peuvent s’enflammer : on parle alors de tendinite.

Symptômes

La tendinite du poignet se caractérise par un certain nombre de symptômes.

Le premier et le plus caractéristique est la douleur, plus ou moins forte, ressentie au niveau du poignet. Au tennis, elle apparaît surtout lors de coups comme le service, la volée, ou encore le revers à deux mains. De manière générale, la douleur de la tendinite est réveillée par le mouvement le plus susceptible de l’avoir entraînée.

Cette douleur peut aussi s’accompagner :

  • D’une raideur du poignet atteint, plus marquée au réveil
  • D’une faiblesse musculaire, pouvant aller jusqu’à l’impossibilité de réaliser certains mouvements
  • De gonflements, de rougeurs et d’une sensation de chaleur (qui sont les symptômes caractéristiques de l’inflammation)

La tendinite de Quervain

Cas particulier de tendinite du poignet, la tendinite de Quervain est une lésion fréquente au tennis, qui se développe suite à une pratique intense. Il s’agit d’une inflammation de deux tendons du pouce (long adducteur et court extenseur), qui rend difficile tous les gestes impliquant la fonction de pince, comme le maniement de la raquette. Cette pathologie concerne surtout les femmes dont l’âge est compris entre 40 et 50 ans.

Les causes de la tendinite du poignet au tennis

Tous les sports de raquette (tennis, tennis de table, badminton) présentent un risque important de blessure du poignet. Contrairement aux fractures ou aux entorses, la tendinite est une blessure qui apparaît progressivement, et qui peut s’expliquer par :

  • Une sur-sollicitation du poignet
  • Un mauvais geste technique effectué de manière répétée
  • Un déséquilibre musculaire

De manière générale, c’est la répétition des mêmes gestes qui cause le surmenage et l’inflammation des tendons. Lorsqu’ils sont mal réalisés, ces gestes entraînent des micro-traumatismes, ce qui favorise l’apparition des tendinites à plus long terme. Au tennis, la tendinite peut notamment se déclencher lorsque vous jouez en vous servant excessivement de votre poignet : c’est notamment le cas chez les joueurs qui ont beaucoup recours au lift ; en effet, le lift implique une forte sollicitation du poignet, avec un mouvement exagéré de la raquette du bas vers le haut. Une frappe qui n’est pas réalisée suffisamment en avant du corps est un autre facteur favorisant la tendinite du poignet.

Les bons réflexes pour éviter la tendinite du poignet au tennis

Quelques bonnes pratiques permettent de limiter les douleurs du poignet au tennis. La plupart du temps, la tendinite s’explique par des défauts techniques ; c’est donc le premier point à surveiller pour éviter de se blesser. Le choix de la raquette est un autre paramètre important pour protéger votre poignet. Enfin, en cas de tendinite avérée, des séances de rééducation ainsi qu’une reprise prudente sont conseillés.

Adapter sa technique de frappe pour moins solliciter le poignet

Pour éviter de sur-utiliser votre poignet, soyez attentif à votre geste ainsi qu’à votre posture lors de la frappe. Il est notamment recommandé :

  • De bien s’échauffer
  • De ne pas abuser du lift
  • De frapper bien en avant, pour utiliser le tronc et l’épaule tout en gardant le poignet stable
  • De bien se positionner au moment de la frappe
  • D’éviter de trop crisper la main autour du manche de la raquette
  • D’augmenter l’amplitude des gestes

Si vous débutez, il est fortement conseillé de prendre des cours, pour adopter les bons gestes dès le début de votre pratique, et vous épargner de nombreuses blessures.

Comment bien choisir sa raquette ?

Le choix de la raquette joue un rôle important dans la prévention de la tendinite du poignet au tennis. Vous devez notamment vérifier :

  • Que le cordage ne soit pas trop tendu
  • Que le manche ne soit ni trop gros ni trop étroit
  • Que la raquette ne soit globalement pas trop lourde

Conduite à tenir en cas de tendinite du poignet au tennis

Si malgré ces précautions, la tendinite se déclare, la première mesure à prendre est le repos du poignet ; celui-ci peut être complet, mais vous pouvez aussi simplement réduire l’activité qui a déclenché le problème.

Les tennismen assidus qui souhaitent continuer à jouer peuvent le faire, à condition de rester très prudent : le principal point de vigilance étant de limiter le geste qui a provoqué la tendinite. Aussi, comme en prévention, les frappes avec effet (lift) doivent être réduites. Vous pouvez aussi protéger l’articulation en portant un bandage ou une protection pour poignet.

En dehors du tennis, il est bon de connaître les activités qui sollicitent le poignet et peuvent majorer les douleurs, afin de les limiter. On peut notamment citer :

  • Les pompes
  • Le bricolage
  • Le temps passé à l’ordinateur avec une mauvaise position du poignet

Rééducation et reprise du tennis

Enfin, lorsque l’on a souffert d’une tendinite du poignet, il est toujours bon de se faire accompagner par un kinésithérapeute pour se préparer à la reprise du tennis. En effet, les exercices pratiqués en séance de rééducation ont notamment pour objectif :

  • De renforcer les muscles du poignet, de l’avant-bras et de la main
  • De retrouver une mobilité normale du poignet et de la main
  • De corriger les mouvements qui doivent l’être

La finalité de la rééducation chez le sportif étant de limiter les risques de récidive, mais aussi d’empêcher l’apparition d’autres pathologies favorisées par l’instabilité du poignet.

Article rédigé par IK

IK est un réseau de cabinets de kinésithérapie avec une équipe de praticiens hyper spécialisés pour une prise en charge complète au même endroit.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide