Sport et kinésithérapie

Posté par Institut Kiné Paris

Publié le 19 octobre 2022

Modifié le 27 avril 2023

La Kinésithérapie efficace contre les troubles de l’équilibre

La kinésithérapie efficace contre les troubles de l’équilibre | Institut de Kinésithérapie | Paris

L’équilibre est une fonction essentielle au quotidien, que ce soit pour courir, marcher, ou simplement se tenir debout sans difficulté. Lorsque cette fonction est altérée de manière significative, c’est toute votre qualité de vie qui est impactée. Chez les personnes âgées en particulier, la perte d’équilibre est particulièrement dangereuse, car elle augmente le risque de chute. D’où l’importance de traiter ces troubles au plus vite, et de manière durable. En quoi la kinésithérapie du sport peut-elle vous aider face aux troubles de l’équilibre ?

Qui est concerné par les troubles de l’équilibre ?

Contrairement à une idée reçue, la perte d’équilibre n’est pas une conséquence inévitable du vieillissement. Ce qui se passe en réalité, c’est que les personnes âgées sont plus exposées aux facteurs de risques de ces troubles, c’est-à-dire :

  • Les troubles musculaires
  • Les troubles et maladies neurologiques
  • Les maladies de l’oreille interne
  • L’hypotension orthostatique

Aussi, les vertiges et la perte d’équilibre sont un effet secondaire fréquent de la prise de certains médicaments. L’hypoglycémie et l’anémie sont d’autres problèmes fréquents pouvant entraîner des troubles de l’équilibre, à tout âge.

Les maladies suivantes sont aussi associées à des troubles de l’équilibre :

  • Maladie de Ménière (atteinte de l’oreille interne)
  • Vertige paroxystique positionnel bénin
  • Labyrinthite
  • Maladie de Parkinson
  • Sclérose en plaques

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive ; de manière générale, la plupart des troubles neurologiques entraînent des problèmes d’équilibre, souvent associés à des vertiges. Comme il s’agit de maladies à long terme, la prise en charge des troubles de l’équilibre revêt une importance capitale. En particulier, la kinésithérapie est d’une grande aide pour diminuer vos symptômes et améliorer votre qualité de vie.

Pourquoi faire de la kinésithérapie lorsqu’on a un trouble de l’équilibre ?

La kinésithérapie peut intervenir sur plusieurs aspects de la prise en charge des patients atteints de troubles de l’équilibre.

Chez les personnes âgées, en l’absence de maladie neurologique ou de pathologie sous-jacente, la kinésithérapie intervient surtout à des fins de prévention. Le principal objectif de cette prise en charge est de renforcer les membres inférieurs, et l’ensemble des articulations et des muscles impliqués dans le maintien de l’équilibre. Un autre aspect important de cette rééducation est la prévention des chutes, et l’apprentissage des bons réflexes à adopter en cas de perte d’équilibre (comment bien tomber, comment se relever).

Les patients souffrant de vertiges et de maladies de l’appareil vestibulaire se voient généralement prescrire des séances de kinésithérapie vestibulaire. Cette branche spécialisée de la kinésithérapie utilise des techniques et du matériel spécifiques pour le traitement des pathologies affectant le système vestibulaire. Les principaux objectifs poursuivis sont :

  • La stabilisation du regard
  • La stabilisation de la posture
  • L’équilibre de l’oreille interne
  • Le renforcement de la musculature
  • La lutte contre la peur du mouvement

Bien sûr, en fonction de votre profil et de la pathologie pour laquelle vous consultez, les objectifs et le déroulement des séances peuvent varier.

Comment se déroulent les séances ?

Toute prise en charge pour un trouble de l’équilibre commence par un bilan diagnostic initial, réalisé par le kinésithérapeute. Ce bilan permet d’évaluer les symptômes, et leurs conséquences sur l’autonomie et la qualité de vie du patient ; mais aussi de connaître l’état du patient (notamment son âge et sa fatigabilité), pour établir un programme de soins adapté.

Les personnes âgées qui chutent, ou sont à risque pour les chutes, effectuent des séances de rééducation fonctionnelle, qui comprennent :

  • Des exercices de proprioception
  • Un travail sur la marche elle-même
  • Des exercices de renforcement musculaire
  • Un apprentissage des techniques de relever du sol

Quant à la kinésithérapie vestibulaire, elle repose sur des techniques bien spécifiques, en fonction de la pathologie à traiter :

  • Exercices de coordination entre l’oeil, la tête et le tronc
  • Exercices de proprioception et de renforcement musculaire
  • Amélioration de la posture
  • Rééducation sensorielle

Certaines maladies nécessitent parfois des manœuvres bien précises. Par exemple, si vous consultez pour une maladie de Ménière, le kinésithérapeute pourra évacuer les cristaux présents dans le canal de l’oreille interne, responsables de la sensation de mouvement et des vertiges. Bien sûr, ces manœuvres sont exclusivement réalisées par des kinésithérapeutes ayant suivi une formation spécifique.

Comment choisir un cabinet de kinésithérapie pour les troubles de l’équilibre ?

Vous souffrez de troubles de l’équilibre ? Pour bénéficier de la meilleure rééducation possible, nous recommandons de choisir un cabinet de kinésithérapie spécialisé dans la prise en charge de ces troubles.

Vous pouvez notamment vérifier les spécialités du kinésithérapeute (pratique-t-il la rééducation de l’équilibre ? Est-il formé à la rééducation vestibulaire ?). Idéalement, le cabinet que vous choisirez est équipé de matériel spécifique, permettant de mesurer la posture, la position du centre de gravité, ou encore les symptômes associés à votre pathologie.

Article rédigé par IK

IK est un réseau de cabinets de kinésithérapie avec une équipe de praticiens hyper spécialisés pour une prise en charge complète au même endroit.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide