Traumatologie : fracture, entorse, luxation...

Posté par Institut Kiné Paris

Publié le 17 mai 2023

Quelles sont les différentes maladies articulaires ?

Quelles sont les différentes maladies articulaires ? | Institut de Kinésithérapie | Paris

Les maladies articulaires sont fréquentes, et touchent un large éventail de patients. Souvent source de douleurs et de gêne au quotidien, elles peuvent être traitées efficacement en séance de kinésithérapie. Qu’est-ce qu’une maladie articulaire, quels en sont les signes, et comment ces pathologies sont-elles prises en charge ?

Qu’est-ce qu’une maladie articulaire ?

On parle de maladies articulaires pour désigner différents types de pathologies affectant les articulations du corps. Pour rappel, une articulation désigne la jointure entre deux os, qui se compose de parties molles et dures. Lorsque cette jointure est le siège d’une lésion ou d’une inflammation, les conséquences sont nombreuses : douleurs articulaires, gonflements, raideur, gêne fonctionnelle…dans certains cas, des déformations peuvent même apparaître au niveau des articulations (c’est le cas par exemple chez les personnes atteintes d’arthrose des doigts).

On distingue généralement deux grands types de maladies articulaires :

  • L’arthrose, une pathologie mécanique qui correspond à l’usure des cartilages, et qui se manifeste par des douleurs chroniques. C’est la maladie articulaire la plus courante dans les pays développés ; en France, elle concerne 17% de la population, un chiffre qui ne cesse d’augmenter.
  • L’arthrite, un terme qui englobe une centaine de pathologies inflammatoires des articulations, les plus courantes étant la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante et l’arthrite psoriasique.

Quels sont les signes que je souffre d’une maladie articulaire ?

L’arthrite et l’arthrose font toutes deux partie de la grande famille des maladies rhumatologiques. Elles se manifestent principalement par des douleurs articulaires, dont les caractéristiques varient d’une pathologie à l’autre.

Dans le cas de l’arthrose, la douleur est dite mécanique, ce qui signifie qu’elle apparaît au mouvement. Cela s’explique par l’altération du cartilage entre les os, qui joue un rôle d’amortisseur lors de la réalisation des mouvements. Dans certains cas, les symptômes de l’arthrose sont aussi influencés par les changements de température ou de climat. En général, l’arthrose ne concerne qu’une seule articulation du corps : on parle d’arthrose cervicale, d’arthrose de l’épaule, d’arthrose de la hanche, d’arthrose du genou…

Au contraire, les pathologies qui relèvent de l’arthrite sont souvent systémiques : elles concernent un groupe d’articulations, voire l’ensemble des articulations du corps. Elles se manifestent par des douleurs inflammatoires, qui gênent le patient même au repos. Bien souvent, la polyarthrite rhumatoïde et les pathologies voisines se manifestent par crises douloureuses, aussi appelées poussées, entrecoupées de périodes moins symptomatiques.

Quelle est la prise en charge des maladies articulaires à l’Institut de kinésithérapie de Paris ?

Les séances de kinésithérapie sont centrales dans la prise en charge des maladies articulaires, qu’il s’agisse d’arthrite ou d’arthrose. En effet, cette rééducation permet aux patients de conserver ou retrouver leur autonomie au quotidien, et de diminuer la douleur ainsi que les autres symptômes.

Les kinsithérapeutes de l’Institut de Kinésithérapie de Paris sont spécialisés dans la prise en charge de ces pathologies, qui repose sur deux grands axes de travail :

  • La réduction des douleurs, obtenue grâce à des techniques passives (massages, techniques de physiothérapie, ultrasons)
  • L’amélioration de la souplesse, de la mobilité et des capacités fonctionnelles, obtenue grâce à des exercices actifs (mobilisations articulaires, renforcement musculaire, étirements).

Si l’objectif premier est de soulager le patient de ses douleurs, l’accompagnement proposé vise aussi le maintien et l’amélioration de l’autonomie au quotidien et dans toutes les activités. L’institut de kinésithérapie de Paris accorde également une place importante à l’éducation thérapeutique, pour que le patient soit autonome dans la prise en charge de sa pathologie. Cela passe notamment par des conseils en termes d’hygiène de vie et d’habitudes à prendre pour limiter les douleurs et ralentir l’évolution de la maladie.

Article rédigé par IK

IK est un réseau de cabinets de kinésithérapie avec une équipe de praticiens hyper spécialisés pour une prise en charge complète au même endroit.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide