Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Entorse de l’articulation de Chopart

L’entorse de Chopart est une pathologie fréquente, souvent sous-estimée car difficile à diagnostiquer cliniquement. Le traitement de cette entorse implique une rééducation précoce, bien menée, elle permet une récupération fonctionnelle plus rapide.

Entorse de l'articulation de Chopart, les causes et traitements, Institut de kinésithérapie | Paris

Généralités

L’entorse de Chopart correspond à une lésion ligamentaire traumatique des ligaments de l’articulation du pied. C’est une pathologie fréquente, souvent sous-estimée car difficile à diagnostiquer cliniquement. Le traitement de cette entorse implique une rééducation précoce, bien menée elle permet une récupération fonctionnelle plus rapide, avec sur le long terme des résultats équivalents au traitement orthopédique.


Quelques faits notables sur l’articulation de Chopart :

  • L’articulation de Chopart met en relation les os du tarse postérieur et ceux du tarse antérieur
  • Elle se constitue de deux parties : interne et externe
  • Son rôle est primordial, puisque l’articulation de Chopart permet d’adapter le pied au sol lors des appuis
  • Une entorse peut aller de la simple distension d’un ligament, généralement bénigne, à la rupture totale, qui est le stade le plus grave de lésion

Augmentez votre mobilité

Pourquoi ai-je une entorse de Chopart ?

Plusieurs mécanismes peuvent expliquer une entorse dans cette zone du corps. Le plus souvent, il s’agit d’une lésion bénigne (étirement sans élongation ni rupture des ligaments), car les mouvements de cette articulation sont limités, et les ligaments résistants. Les entorses moyennes ou graves sont généralement causées par un mouvement de pronosupination. Plus rarement, on peut aussi trouver des mécanismes en adduction ou abduction pure par choc direct, et en flexion plantaire forcée par choc direct ou par blocage au sol de l’avant-pied, le contexte d’apparition typique étant une chute en avant. L’inversion forcée, qui correspond à une combinaison de l’ensemble de ces mécanismes, est responsable des cas les plus sévères d’entorse de Chopart.

Quels sont les symptômes de l’entorse de l’articulation de Chopart ?

Les principaux symptômes sont :

  • Une douleur localisée au-dessus ou à l’extérieur du tarse
  • Un gonflement au niveau de l’articulation
  • Une impotence fonctionnelle (difficultés à marcher) plus ou moins forte en fonction de la gravité de la lésion

Comment se déroulent le traitement et la rééducation d’une entorse de Chopart ?

Le traitement va dépendre de la gravité de votre entorse, évaluée lors du diagnostic. S’il s’agit d’une entorse bénigne, un bandage peut être suffisant. Pour une entorse sévère, sans fracture ni arrachement osseux majeur, on préfère un traitement fonctionnel à l’immobilisation du pied. En effet, celle-ci peut être source d’algodystrophie, d’enraidissement et de synostose.

Concrètement, pour traiter une entorse de Chopart, il faut mettre le pied en décharge complète. Pour lutter contre l’œdème et l’enraidissement, le glaçage et l’élévation du pied concerné sont complétés par plusieurs techniques de kinésithérapie :

  • Massages drainants
  • Physiothérapie
  • Mobilisation douce du pied

La reprise de l’appui est effectuée de manière progressive, et doit toujours se faire en respectant votre seuil de douleur.

Si le problème évolue vers des douleurs secondaires ou persistantes, on pourra éventuellement vous proposer des infiltrations ; cela peut s’accompagner d’un bilan d’imagerie complémentaire, car une fracture peut être passée inaperçue.

Pour aller plus loin…

diagnostic et examens complémentaires

L’interrogatoire et l’examen clinique seuls sont insuffisants pour poser le diagnostic, mais ils apportent de précieux éléments d’orientation. L’interrogatoire permet de connaître et préciser le mécanisme du traumatisme, son intensité et l’existence de signaux immédiats.

Pour ce qui est de l’examen clinique, deux situations peuvent se présenter :

  • Soit l’état local et le caractère tolérable des douleurs rendent la cheville examinable : le médecin apprécie alors la mobilité des articulation, étudie des contractions isométriques, et recherche les points douloureux à la palpation pour établir un diagnostic ou orienter vers d’autres examens
  • Soit la cheville n’est pas examinable : cela doit faire craindre une lésion osseuse, il faut donc demander d’emblée un bilan radiographique

Les radiographies peuvent être complétées par une tomodensitométrie ou une IRM, pour faire un bilan osseux ou ligamentaire en cas de doute sur une entorse grave.

Les questions que vous vous posez

Avatar de  Brocard

Brocard

Publié le 8 septembre 2020

Bonjour, on m’a diagnostiqué des traces d’un entorse de Chopart remontant à 2 ans. Malgré des séances de kine et de semelles orthopédiques, je n’ai toujours pas retrouvé un équilibre sur mon pied et j’ai toujours des douleurs. Inflitrations? Résine? Autre solution sont envisageables? Merci d’avance
Avatar de  Jérôme Auger

Jérôme Auger

Publié le 11 septembre 2020

Bonjour, la bonne solution est de mettre des semelles et de suivre un traitement kiné pendant 2/3 mois
Avatar de  Sophie G

Sophie G

Publié le 24 juin 2020

Bonjour, suite à une chute in m'a diagnostiqué une entorse de Chopart. Cela fait 1 mois et j'ai eu u e petite attèle de cheville dans un premier temps.il y a une semaine (3 semaines après la chute) j'ai ri des douleurs très forte donc au final je dois porter une botte de marche. Je reste toujours douloureuse. Le diagnostic : arrachement osseux et ligaments TNS, ligament bifurqué distendu +++. Épaississement du talofibulaire antérieur, épanchement intra-articulaire. A ce stade je suis extrêmement douloureuse s'agit'il d'une entorse de chopart ?. Merci pour votre réponse. Sophie
Avatar de  Lanis

Lanis

Publié le 16 mars 2020

Bonjour, combien de temps de repos dois je prévoir avant de reprendre mes activités habituelles après un traitement de l’entorse de l’articulation de chopart ?
Avatar de  Philippe

Philippe

Publié le 11 mars 2020

Bonjour, mon pieds gauche me fait souvent mal surtout quand je marche une longue distance, comment puis je savoir s’il s'agit de l’entorse de chopart ?
Avatar de  Jérôme Auger

Jérôme Auger

Publié le 11 mars 2020

Il faut pour cela faire un examen clinique ainsi que des examens radiologiques

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide