Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Douleurs du pied / métatarsalgies

Les pieds font donc partie des zones du corps les plus exposées à tous types de pathologies. Pour en corriger certaines, des séances de kinésithérapie peuvent notamment être prescrites.

Douleurs du pied et métarsalgies, les causes et traitements, Institut de kinésithérapie | Paris

Généralités

Vous avez mal aux pieds ? C’est malheureusement une problématique très fréquente ! En effet, les pieds sont très sollicités au quotidien, et parfois malmenés, que ce soit à cause du port de certaines chaussures, de la pratique d’un sport, ou d’un déséquilibre postural dont vous n’avez peut-être pas connaissance. Les pieds font donc partie des zones du corps les plus exposées à tous types de pathologies : métatarsalgie, fasciite plantaire, hallux valgus, névrome de Morton…pour savoir exactement ce qui se cache derrière votre douleur, la meilleure chose à faire est de consulter votre médecin ! Pour corriger certaines pathologies, des séances de kinésithérapie peuvent notamment être prescrites.


Quelques chiffres sur les douleurs du pied en France :

  • D’après une étude réalisée en 2015,  62% des adultes ont été concernés par les maux de pieds au cours de l’année précédant l’enquête
  • Plus les personnes avancent en âge, plus les douleurs sont intenses
  • Parmi les localisations les plus fréquentes des douleurs, se trouvent les orteils et la voûte plantaire

Diminuer vos douleurs

Pourquoi ai-je mal aux pieds ?

En fonction de sa localisation et d’autres éléments (symptômes associés, type de douleur), votre mal peut avoir plusieurs causes. Celles-ci sont potentiellement nombreuses ! En effet, une douleur au pied peut être causée par :

  • Le diabète fait aussi partie des nombreux facteurs de risque des douleurs du pied.
  • Une pathologie dégénérative (arthrose des pieds, fréquente chez les sportifs ayant accumulé les blessures)
  • La compression d’un nerf, souvent liée à un chaussage inadapté (névrome de Morton)
  • Une maladie sous-jacente, qui peut être inflammatoire (comme la polyarthrite rhumatoïde) ou métabolique (comme la goutte)
  • Une malformation entraînant un déséquilibre au niveau des appuis (pied plat ou pied creux)

Le diabète fait aussi partie des nombreux facteurs de risque des douleurs du pied.

Quels sont les symptômes ?

Selon leur cause, vos douleurs peuvent se manifester de différentes manières, et s’accompagner (ou non !) de symptômes variés. Elles sont généralement ressenties :

  • A l’avant du pied, voire au niveau des orteils
  • A l’arrière du pied, c’est-à-dire au niveau du talon et du tendon d’Achille
  • Au-dessus du pied
  • Sous le pied (voûte plantaire) et sous les orteils

Les douleurs de l’avant-pied, souvent perçues comme des brûlures inconfortables, sont appelées métatarsalgies, car elles sont localisées au niveau des métatarses (les os longs de l’avant-pied).

Dans bien des cas, la douleur n’est pas le seul signe d’une pathologie des pieds. On retrouve aussi d’autres symptômes plus ou moins embêtants, comme :

  • Des gonflements
  • Des rougeurs
  • L’apparition d’ampoules, de cors ou de durillons
  • Une raideur au niveau des articulations
  • Une difficulté à bouger et/ou poser le pied

Cela entraîne généralement une gêne à la marche voire une peur de marcher ; d’où le fait que les personnes ne tardent généralement pas à consulter un spécialiste.

Comment se déroulent les séances de rééducation ?

La kinésithérapie fait partie des traitements prescrits pour un certain nombre de pathologies du pied. Elle intervient généralement en complément d’autres approches, médicales, orthopédiques ou chirurgicales. Il n’y a pas de plan de traitement standard pour une rééducation du pied, cela dépend de chaque patient et de la cause de son mal ; parmi les techniques les plus couramment employées en séance se trouvent les étirements, les ondes de choc, ainsi que divers exercices de renforcement musculaire. Dans certains cas, la rééducation pourra aussi concerner d’autres articulations du membre inférieur, ainsi qu’une correction/amélioration de la posture.

Enfin, le kinésithérapeute accompagne les sportifs vers une reprise progressive et sans risque de leur activité ; en général, cette réadaptation commence par des sports doux, comme la natation ou le vélo, avant de reprendre doucement le sport pratiqué.

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements médicaux et chirurgicaux des douleurs du pied ?

Le choix d’un traitement par rapport à un autre dépend de la pathologie en cause, identifiée au moment du diagnostic. Plusieurs options sont possibles :

  • Un traitement médicamenteux, visant principalement à réduire les douleurs
  • Un suivi auprès d’un podologue, qui pourra vous prescrire des semelles adaptées si besoin
  • Des exercices de rééducation chez un kinésithérapeute
  • Une intervention chirurgicale

La plupart du temps, l’intervention chirurgicale n’est envisagée qu’en dernier recours, lorsque les corrections orthopédiques ne soulagent pas le patient, ou que la pathologie évolue vers une forme chronique difficile à traiter.

diagnostic et examens complémentaires

Les pathologies du pied sont nombreuses, et les traitements possibles également ! En cas de douleur, il est vivement conseillé de consulter un médecin, d’autant que certaines problématiques peuvent révéler un problème global de posture, voire une maladie sous-jacente (comme le diabète).

Le diagnostic repose d’abord sur :

  • Un interrogatoire, pour connaître l’historique de la douleur, sa nature et la manière dont elle se manifeste (horaires, chaussage, etc.) ; les antécédents médicaux font aussi partie des informations utiles
  • Un examen clinique, qui ne doit pas se limiter au pied douloureux. Le médecin analysera aussi votre marche, et procèdera à un examen comparatif des deux pieds

En fonction des éléments recueillis pendant la consultation, des examens complémentaires peuvent être requis :

  • Radiographie pour vérifier l’absence de fracture
  • Échographie ou IRM pour analyser les tissus mous

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide