Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Fracture de l’humérus

Ce type de fracture peut concerner plusieurs parties de l’humérus. Cet os, qui se situe entre l’épaule et le coude, peut être fracturé au niveau de la tête humérale. C’est le cas le plus fréquent dans les fractures de l’humérus.

Fracture de l'humérus | découvrez les causes | Institut de kinésithérapie - Paris

Généralités

Moins fréquente que d’autres types de fractures touchant le bras, la fracture de l’humérus n’en reste pas moins un traumatisme handicapant qui touche tout le monde indifféremment. Dans cet article, nous abordons tout ce qu’il faut savoir sur la fracture de l’humérus, afin de guider au mieux les personnes qui en souffrent. Qu’est-ce qu’une fracture de l’humérus ? Quels sont les symptômes ? Comment traite-t-on ce type de fracture ? Quelles sont les causes et comment la prévenir ?

Augmentez votre mobilité

Définition

Ce type de fracture peut concerner plusieurs parties de l’humérus. Cet os, qui se situe entre l’épaule et le coude, peut être fracturé au niveau de la tête humérale. C’est le cas le plus fréquent dans les fractures de l’humérus.

Le patient peut aussi souffrir d’une fracture de la diaphyse humérale. Il s’agit de la partie située entre le coude et l’humérus. Il arrive parfois que la fracture de l’humérus s’accompagne d’une dislocation de l’épaule.

Enfin, le nerf commandant le deltoïde peut être lésé en cas de fracture de l’humérus.

Les femmes de plus de 50 ans sont plus sujettes à ce type de fracture, en raison de la fragilité de leurs os (modifications hormonales entraînant une diminution de la densité osseuse). Toutefois, les adultes de moins de 50 ans peuvent également être victimes de cette fracture.

Dans tous les cas, le patient devra passer une radiographie afin de confirmer la fracture.

Quels sont les symptômes d’une fracture de l’humérus ?

Au moment du choc, la personne ressent une douleur importante et soudaine au niveau de la fracture. La plupart du temps, elle entend un craquement spécifique qui intervient au moment du choc. La personne est alors dans l’incapacité de bouger le bras, sans ressentir une augmentation de la douleur.

La fracture de l’humérus peut s’accompagner d’un déplacement de l’os, de manière plus ou moins importante et qui se voit par une déformation au niveau de l’épaule.

La douleur est constante, même lorsque l’épaule est immobilisée.

Enfin, un hématome apparaît rapidement au niveau de la fracture, en raison de l’écoulement de sang qui s’échappe de l’os.

Si la fracture est importante, le patient peut également souffrir de luxation de l’épaule, et de lésions nerveuses ou vasculaires.

Quelles sont les causes d’une fracture de l’humérus ?

La plupart du temps, les fractures de l’humérus sont dues à une chute de la personne. Cela peut être à l’occasion d’un accident domestique ou à l’extérieur. Dans ce cas, la personne chute de sa hauteur.

Ce type de fracture se produit également lors des accidents de voiture. Elle peut être le résultat d’un choc violent au cours de la pratique d’un sport, comme la moto ou le ski. C’est également le cas en cas de coup violent reçu au niveau de l’épaule.

Enfin, les personnes qui ont une fragilité osseuse sont plus sujettes aux fractures de l’humérus. C’est le cas, par exemple, des femmes ménopausée, ou qui souffrent d’ostéoporose. C’est également le cas des personnes de plus de 60 ans, dont la densité osseuse est plus faible. Souvent, ces dernières se fracturent l’humérus lors d’une chute de leur hauteur.

Pour aller plus loin…

Quel est le traitement indiqué pour une fracture de l’humérus ?

Avant d’envisager un traitement, le patient devra tout d’abord passer un examen radiographique. La fracture pourra être confirmée et localisée. D’éventuelles lésions nerveuses ou vasculaires seront également recherchées. Le traitement consistera dans un premier temps à immobiliser le bras et l’épaule.

Ensuite, un travail de rééducation pourra débuter. Il se fait exclusivement chez un masseur kinésithérapeute qui saura adapter les approches et les exercices à la personne. Cette prise en charge débute en général un mois après la fracture. Elle dure entre trois et quatre mois. Elle peut intervenir lors de la phase de consolidation et/ou après la consolidation.

Dans le premier cas, le but sera de comprimer la fracture, pour favoriser une consolidation de bonne qualité. Le masseur kinésithérapeute utilisera différentes techniques comme les massages décontracturants et drainants. Certains exercices vont mobiliser l’épaule et le coude en douceur. Des exercices musculaires peuvent aussi être proposés, ainsi que du travail en piscine. Grâce à ces approches, le patient pourra diminuer l’hématome et récupérer sa mobilité.

Pendant la phase de consolidation, différents massages et exercices musculaires permettent de récupérer toute sa mobilité, ainsi que sa force musculaire. Des exercices de contractions seront aussi appropriés pour retrouver toute sa force. Une remise en forme générale favorise une reprise sportive si c’est le souhait du patient.

Comment prévenir la fracture de l’humérus ?

Bien qu’il n’y ait pas de techniques spécifiques permettant de prévenir la fracture de l’humérus, la pratique de sports favorisant le renforcement musculaire permettent de diminuer les risques de fracture de l’humérus, en protégeant mieux les os.

Des exercices développant l’équilibre diminuent les risques de chute, à l’origine de nombreuses fractures.

Les femmes ménopausées sont encouragées à avoir une alimentation enrichie en calcium et en vitamine D. C’est également le cas de toutes les personnes souffrant d’ostéoporose.

Dans tous les cas, il est important de suivre une rééducation sérieuse, supervisée par un professionnel diplômé. En effet, une bonne rééducation est une condition pour réduire les risques de récidives, ou de complications. Par exemple, le patient pourrait souffrir d’une pseudarthrose ou d’un cal vicieux.

Les fractures de l’humérus peuvent concerner une ou deux parties de l’humérus. Plus ou moins important, avec ou sans déplacement de l’os, ce type de fracture est facilement identifiable, même s’il est nécessaire de faire un examen radiographique. En revanche, on prend toujours soin de vérifier si le patient ne souffre pas de traumatismes connexes, au niveau nerveux ou vasculaire par exemple. Ces fractures se soignent très bien à condition de suivre le traitement adapté. Ce dernier passe par nécessairement par une rééducation faite avec un praticien professionnel qui saura utiliser les techniques nécessaires à la bonne guérison de son patient. Le patient retrouvera, grâce à ces techniques, toute sa mobilité et sa force.

Les questions que vous vous posez

Avatar de  Crevel francoise

Crevel francoise

Publié le 23 janvier 2020

Cela m a bien renseigné meri

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide