Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Syndrome du canal carpien

Cette pathologie résulte de la compression du nerf médian au niveau du poignet. Elle est très courante car de nombreux gestes professionnels favorisent son apparition, entraînant des symptômes plutôt contraignants au quotidien.

Canal carpien, causes et traitements associés, Institut de kinésithérapie | Paris

Généralités

Votre médecin vous a diagnostiqué un syndrome du canal carpien ? Sachez que vous n’êtes pas seul ! En effet, cette pathologie, qui résulte de la compression du nerf médian au niveau du poignet, est très courante dans la population générale. De nombreux gestes professionnels favorisent son apparition, entraînant des symptômes plutôt contraignants au quotidien. Fort heureusement, il existe des solutions, à la fois pour le prévenir et pour le guérir. En particulier, la kinésithérapie fait partie des options thérapeutiques qui s’offrent à vous.


Quelques chiffres sur le syndrome du canal carpien en France :

  • Le syndrome du canal carpien est une problématique fréquente, qui touche environ 3,5% des hommes et 11% des femmes
  • En général, il apparaît tardivement, à partir de la cinquantaine ; les tranches d’âge les plus concernées sont les personnes entre 40 et 50 ans, et celles entre 60 et 70 ans
  • Chaque année en France, cette pathologie fait l’objet d’environ 130 000 opérations chirurgicales

Diminuer vos douleurs

Pourquoi ai-je le syndrome du canal carpien ?

En général, cette problématique est multifactorielle, c’est-à-dire qu’elle se développe non pas en raison d’une seule cause, mais plutôt d’une accumulation. Le plus souvent, le syndrome du canal carpien apparaît chez certains travailleurs, qui répètent les mêmes gestes et/ou les mêmes postures des années durant. Notamment :

  • Des mouvements de flexion-extension du poignet
  • Des mouvements de torsion
  • L’utilisation récurrente ou forcée de la “pince” constituée par le pouce et l’index
  • Les postures contraignantes pour le poignet et la main

Il est bon de savoir que le fait de travailler dans un environnement froid, ou qui expose à des vibrations, constitue un facteur de risque. Enfin, il semblerait que le travail à l’ordinateur favorise cette pathologie, mais ce lien n’a pour l’instant été démontré par aucune étude.

Dans certains cas, le syndrome peut aussi se manifester sans raison apparente, en conséquence de pathologies annexes qui favorisent la compression du nerf médian au niveau du canal carpien. C’est par exemple le cas de l’hypothyroïdie, du diabète, d’anomalies constitutionnelles (canal carpien anormalement étroit), ou encore de maladies articulaires comme la polyarthrite rhumatoïde. Aussi, la grossesse est un autre facteur favorisant.

Quels sont les symptômes du syndrome du canal carpien ?

Les symptômes les plus fréquemment observés sont :

  • Des engourdissements ou des picotements au niveau de la main et des doigts (particulièrement le pouce, l’index et le majeur)
  • Une douleur au poignet et dans la paume de la main
  • Une diminution de la force musculaire
  • Des difficultés à effectuer certains gestes simples, comme saisir des objets

Dans certains cas particulièrement graves, cela peut aller jusqu’à une paralysie de la main.

Comment se déroulent les séances de rééducation ?

La kinésithérapie fait partie des traitements efficaces pour soulager le syndrome du canal carpien. Le contenu exact des séances et du plan de traitement va dépendre du bilan initial réalisé par le kinésithérapeute, qui lui permet d’évaluer votre pathologie et recueillir vos objectifs.

En pratique, la rééducation d’un syndrome du canal carpien poursuit plusieurs objectifs complémentaires :

  • Renforcer les muscles de la main, des doigts et de l’avant-bras, grâce à des exercices spécifiques
  • Améliorer la souplesse du poignet, de la main et des doigts, grâce notamment à des étirements
  • Améliorer votre posture au travail et dans vos activités quotidiennes, pour corriger les mécanismes qui ont permis au syndrome de s’installer

En général, la kinésithérapie permet d’éviter le recours à la chirurgie. Si vous avez été opéré du canal carpien, des séances de rééducation sont prescrites en postopératoire, pour récupérer toute la souplesse et la force de votre poignet.

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements médicaux et chirurgicaux du syndrome du canal carpien ?

Plusieurs traitements du canal carpien sont possibles ; le choix d’un traitement va dépendre des causes identifiées lors du diagnostic, et du stade de gravité de la pathologie. Si votre syndrome est causé par une maladie sous-jacente, la priorité sera donc de la traiter.

Dans les autres cas, le traitement médical repose généralement sur :

  • La mise au repos du poignet, qui consiste d’abord à arrêter l’activité responsable des douleurs. Pour vous aider, votre médecin pourra aussi vous proposer de porter une attelle pendant la nuit, pour éviter de plier le poignet (et donc de comprimer le nerf médian)
  • L’application de glace plusieurs fois par jour sur la zone douloureuse, avec éventuellement d’autres mesures contre la douleur comme l’hydrothérapie
  • La prise de médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires

Dans certains cas plus graves (douleurs particulièrement violentes ou persistantes), votre médecin pourra vous proposer une injection de cortisone, afin d’obtenir un soulagement des douleurs à plus long terme.

En plus des séances de kinésithérapie, ces différents éléments suffisent généralement à corriger les symptômes de manière durable. Si toutefois les symptômes persistent, une opération chirurgicale peut être envisagée. L’intervention consiste alors à réaliser une petite incision pour venir entailler le ligament qui fait pression sur le nerf médian ; elle est suivie de séances de kinésithérapie post-opératoire.

diagnostic et examens complémentaires

Le diagnostic du syndrome du canal carpien repose sur un examen clinique minutieux, qui permet d’analyser les mouvements ainsi que la sensibilité de la main et des doigts. Cet examen s’accompagne de ce que l’on appelle des tests de provocation de la douleur, qui permettent au médecin de reproduire certains de vos symptômes.

En général, l’examen clinique suffit à identifier la pathologie et évaluer sa sévérité. Dans certains cas, votre médecin pourra vous demander d’effectuer un électroneuromyogramme : il s’agit d’un examen qui mesure la transmission de l’influx nerveux, grâce à des électrodes placées sur le trajet du nerf. Cet examen peut notamment s’avérer utile avant une opération. Enfin, une échographie ou une radiographie peuvent être indiquées, pour identifier certaines causes (arthrose, fracture, tendinite…).

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide