Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Maux de tête / céphalées

Contrairement aux migraines, qui évoluent par crises violentes, les céphalées communes sont généralement bénignes. On parle de céphalées de tension, car elles entraînent des tensions musculaires au niveau du crâne et/ou des cervicales.

Maux de tête et céphalées, les causes et les traitements, Institut de kinésithérapie | Paris

Généralités

Vous souffrez d’un mal de tête occasionnel, ou de céphalées chroniques ? Ce n’est malheureusement pas quelque chose de rare. En effet, de nombreuses personnes se plaignent de maux de tête, aussi appelés céphalées, et consultent leur médecin à ce sujet. Généralement, il s’agit d’une problématique liée au stress ou au mode de vie ; mais parfois, il peut être difficile d’en comprendre la cause ! Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour vaincre durablement le mal de tête.


Quelques chiffres et faits sur les céphalées :

  • Les céphalées font partie des affections nerveuses les plus répandues dans le monde
  • Il s’agit d’un trouble souvent sous-diagnostiqué, avec une prise en charge insuffisante ; alors que les conséquences sur le travail et la qualité de vie des personnes peuvent être importantes
  • D’après les chiffres de l’OMS, environ 50% de la population mondiale adulte serait concernée par les céphalées
  • D’après cette même source, entre 1,7 et 4% des adultes souffrent de maux de tête au moins 15 jours par mois

Je fais mon bilan kiné aujourd’hui

Pourquoi ai-je mal à la tête ?

Vaste question ! Contrairement aux migraines, qui sont des maux de tête très spécifiques évoluant par crises violentes, les céphalées communes sont généralement bénignes et sans cause précise. On parle de céphalées de tension, car ces douleurs sont souvent déclenchées par des éléments comme le stress, le surmenage ou une mauvaise posture, entraînant des tensions musculaires au niveau du crâne et/ou des cervicales.

Elles peuvent aussi être influencées par d’autres facteurs, notamment hormonaux (ce qui explique que les femmes en début de grossesse sont particulièrement concernées), alimentaires ou environnementaux (comme l’exposition prolongée au bruit).

Si vous souffrez de céphalées de tension, ce qui est probablement le cas si vos maux de tête sont associés à un stress professionnel ou personnel important, la kinésithérapie peut tout à fait vous aider !

Comment se manifestent les céphalées ?

Les douleurs types correspondant à une céphalée de tension sont généralement :

  • Lancinantes
  • Sans localisation précise
  • Ressenties comme le serrement d’un étau
  • Non pulsatiles, ce qui les différencie des migraines
  • Présentes en fin de journée

Elles s’accompagnent aussi de tensions et de douleurs musculaires dans la région de la nuque et du crâne.

Comment se déroulent les séances de kinésithérapie ?

Lorsqu’on souffre de maux de tête persistants, aller chez un kinésithérapeute n’est pas la première chose à laquelle on pense. Et pourtant, certaines techniques pratiquées en kinésithérapie donnent d’excellents résultats contre les céphalées ! C’est votre médecin qui vous prescrira des séances de kiné s’il estime que vos douleurs peuvent être soulagées par ce type de traitement.

Les séances commencent toujours par un bilan initial, qui va permettre au thérapeute de déterminer la cause mécanique du problème : pour un mal de tête, cela peut venir d’une faiblesse musculaire, d’une dysfonction au niveau des cervicales ou de la mâchoire, de contractures musculaires provoquées par le stress, mais aussi des séquelles d’un accident. C’est pourquoi l’examen physique s’accompagne toujours d’un interrogatoire, qui porte notamment sur vos antécédents et l’historique de vos traumatismes.

Le traitement lui-même porte ensuite sur les régions du corps où naissent les tensions responsables de vos maux de tête : en général, le haut du dos ou le cou. Le kinésithérapeute effectue des massages, et des mobilisations de ces zones corporelles, ce qui procure un soulagement quasi immédiat.

En plus de ces techniques, le rôle du kiné est aussi de vous conseiller sur les bons réflexes à adopter en termes de posture, notamment lorsque vous dormez ou êtes assis. En effet, seule une modification de certaines habitudes de vie va permettre de soulager vos céphalées à plus long terme.

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements médicaux et chirurgicaux des céphalées ?

Les maux de tête bénins ne nécessitent pas de traitement particulier, ils disparaissent généralement de manière spontanée. Le paracétamol ou l’aspirine peuvent s’avérer utiles pour réduire la douleur en attendant que le mal passe.

C’est seulement lorsque la céphalée est causée par une affection grave, qu’une prise en charge médicale urgente s’impose : poussée d’hypertension artérielle, tumeur, traumatisme crânien, affection touchant les vaisseaux sanguins…Ces différents cas sont heureusement relativement rares.

Si vous souffrez de céphalées chroniques, quelques mesures de prévention peuvent être utiles. Notamment :

  • L’aménagement de votre poste de travail (correction de la position sur la chaise, ou de la distance par rapport à l’écran d’ordinateur)
  • Le contrôle et la correction de votre vue
  • L’amélioration de la gestion du stress, grâce à des techniques comme la relaxation et la méditation, ou certaines médecines douces
  • L’augmentation du temps et de la qualité du sommeil
  • La diminution du temps passé devant les différents écrans

diagnostic et examens complémentaires

Les céphalées ponctuelles et bénignes ne font généralement pas l’objet d’une consultation. C’est lorsqu’elles sont fréquentes, et que la douleur devient handicapante, que les personnes s’inquiètent et prennent rendez-vous chez leur médecin.

L’examen clinique et l’interrogatoire visent d’abord à éliminer les possibles causes graves de votre mal de tête : méningite, accident vasculaire cérébral…Dans certains cas, des examens complémentaires (notamment une IRM) vous seront demandés.

Une fois ces hypothèses exclues, votre médecin cherchera à connaître vos niveaux de stress, les symptômes associés, et d’autres éléments comme la localisation et la durée des douleurs. Il pourra ensuite vous proposer le traitement le plus adapté.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide