Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Lésion des ligaments latéraux du genou

Le genou est une articulation complexe, dont la stabilité est notamment assurée par 4 ligaments. Suite à un traumatisme, notamment dans le cadre de la pratique d’un sport, ces ligaments peuvent être lésés (on parle alors d’entorse du genou) voire rompus.

Lésions des ligaments latéraux, les causes et traitements, Institut de kinésithérapie | Paris

Généralités

Le genou est une articulation complexe, dont la stabilité est assurée par de nombreux éléments, dont 4 ligaments : deux ligaments latéraux (interne et externe) qui comme leur nom l’indique se situent sur les côtés de l’articulation ; et deux ligaments croisés (antérieur et postérieur) qui se trouvent au centre du genou, au-dessus du tibia et en-dessous du fémur. Suite à un traumatisme, notamment dans le cadre de la pratique d’un sport, ces ligaments peuvent être lésés (on parle alors d’entorse du genou) voire carrément rompus, ce qui entraîne des douleurs et une impotence fonctionnelle plus ou moins fortes.


Quelques faits sur les lésions des ligaments latéraux du genou :

  • La gravité de la blessure dépend non seulement du degré de lésion du ligament , mais aussi des ligaments atteints
  • En effet, alors que les lésions des ligaments croisés sont souvent graves, et entraînent une instabilité du genou, les lésions isolées des ligaments latéraux sont généralement d’une sévérité moindre
  • D’autre part, on distingue les entorses bénignes, qui correspondent à l’étirement d’un ligament, les entorses moyennes, lorsque quelques fibres du ligament sont déchirées, et graves, lorsque le ligament est rompu

Diminuer vos douleurs

Pourquoi ai-je une lésion des ligaments latéraux ?

Ces lésions peuvent concerner le ligament interne ou le ligament externe, mais celles du ligament interne sont plus fréquentes. En général, le contexte d’apparition est un accident lors de la pratique d’un sport ; comme pour toutes les blessures du genou, le ski et le football font partie des disciplines les plus à risque.

Le mécanisme de lésion des ligaments latéraux correspond à un choc ou à un mouvement de torsion soudain. Si le genou est orienté vers l’intérieur, par exemple lors de la réception d’un saut au ski, c’est le ligament interne qui reçoit les contraintes et peut être lésé ; si au contraire le genou est tourné vers l’extérieur, par exemple au football si vous recevez un coup sur la face interne du genou, tout en ayant le pied bloqué au sol, c’est le ligament latéral externe qui est blessé.

Il arrive parfois que l’une lésion des ligaments latéraux s’accompagne d’une entorse des ligaments croisés, voire d’autres blessures du genou comme la lésion méniscale. Les sports de combat, et les mouvements d’extension trop importants, sont propices à ces lésions multiples.

Quels sont les symptômes d’une lésion des ligaments latéraux du genou ?

Toutes les lésions des ligaments du genou n’entraînent pas de symptômes ; il faut aussi savoir que la gravité de la blessure n’est pas toujours proportionnelle à l’intensité des symptômes. Le plus souvent, les patients ressentent :

  • Une douleur perçue comme une déchirure, localisée du côté correspondant au ligament lésé
  • Une sensation de craquement au moment du traumatisme
  • Une instabilité du genou, avec une impression de déboîtement
  • Un gonflement
  • Un hématome
  • Des difficultés à bouger le genou lésé

Seul un diagnostic médical précis permet de caractériser la blessure (ligaments atteints, gravité, lésions associées…).

Comment se déroulent les séances de rééducation ?

Les modalités de la rééducation dépendent de la gravité de votre entorse, évaluée au moment du diagnostic. Les lésions bénignes des ligaments latéraux ne nécessitent généralement pas de rééducation, seulement un traitement médical bien mené. En revanche, pour les lésions moyennes et graves, des séances sont indiquées :

  • Au cabinet du kinésithérapeute uniquement lorsque le traitement est fonctionnel
  • D’abord dans le service de chirurgie puis chez le kinésithérapeute, pour les personnes ayant été opérées

En pratique, la rééducation poursuit plusieurs objectifs :

  • Lutte contre la douleur et les symptômes post-opératoires
  • Mobilisation progressive du genou
  • Entretien de la musculature
  • Entretien des autres articulations du membre inférieur
  • Rééducation à la marche
  • Reprise du sport

Cela en passe par :

  • Des techniques antalgiques (électrothérapie, application de glace, massages)
  • Des mobilisations passives et actives de votre genou
  • Des exercices de renforcement musculaire (visant principalement les quadriceps et les ischio-jambiers)
  • Des exercices spécifiques pour travailler la stabilité du genou

Enfin, le kinésithérapeute accompagne aussi les sportifs vers une reprise progressive et sans risque, en commençant d’abord par des exercices doux (vélo, natation, préparation physique) avant d’entamer la reprise de la discipline pratiquée.

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements médicaux et chirurgicaux des lésions des ligaments latéraux du genou ?

Deux options thérapeutiques sont possibles :

  • Un traitement fonctionnel, non chirurgical
  • Un traitement chirurgical

Le choix du traitement le plus adapté dépend de la gravité de la blessure, des lésions associées, mais aussi d’autres caractéristiques propres au patient, notamment son âge et les activités sportives pratiquées.

Le traitement fonctionnel, généralement réservé aux entorses bénignes et moyennes, consiste à immobiliser le genou dans une attelle, pendant une durée de 3 semaines. L’application de glace et la prise d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens permet de lutter contre les douleurs.

L’entorse grave, qui correspond à la rupture d’un ou plusieurs ligaments, nécessite une intervention chirurgicale, pour réparer les ligaments en question.

Dans tous les cas, la rééducation est indispensable pour retrouver une mobilité normale de votre genou, récupérer une bonne force musculaire, et reprendre vos activités sereinement.

diagnostic et examens complémentaires

Le diagnostic est surtout clinique ; il permet d’évaluer la gravité de la lésion ligamentaire, et de rechercher des lésions associées. Pour compléter l’examen clinique, le médecin vous posera des questions sur les circonstances de l’accident, le mécanisme de torsion, la perception d’un craquement, et tout autre élément estimé utile.

Des radiographies sont généralement effectuées, pour vérifier ou éliminer la présence de fractures associées. Plus rarement, une IRM du genou peut être demandée. Cet examen est généralement réservé aux sportifs de haut niveau, et permet de rechercher des lésions des ménisques et du cartilage.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide