Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Douleurs à l’aine : d’où viennent-elles et comment les soulager ?

Les douleurs dans l’aine peuvent être causées par un large éventail de pathologies, et devenir gênantes au quotidien lorsqu’on ne s’en occupe pas. Lésions des tendons, des muscles ou encore des nerfs…la région inguinale est complexe, et le diagnostic n’est pas toujours simple à poser. Heureusement, il existe un traitement adapté pour chaque type de douleur dans cette zone du corps.

Douleur de l’aine | Institut de kinésithérapie - Paris

Les causes possibles d’une douleur à l’aine

La région de l’aine est délimitée en haut par le bas du ventre, et en bas par le haut de la cuisse. Les douleurs inguinales sont généralement d’origine traumatique, musculaire ou articulaire ; une inflammation peut aussi être en cause. Parfois, ce symptôme est aussi secondaire à une pathologie des voies urinaires ou digestives.

Traumatismes et inflammations

Le plus souvent, une douleur à l’aine est causée par :

  • Une blessure musculaire (élongation ou déchirure du psoas, des adducteurs ou du muscle piriforme)
  • Un traumatisme articulaire ou osseux (fracture, luxation)

Elle peut aussi être apparentée à une pubalgie, un mal fréquent chez les sportifs et en particulier les footballeurs. La pubalgie n’est pas à proprement parler une pathologie, mais plutôt un ensemble de symptômes, essentiellement des douleurs dans la région du pubis et de l’aine.

Les inflammations de la région inguinale ne sont pas rares ; vous souffrez peut-être :

  • D’une tendinite
  • D’une bursite
  • D’une inflammation des ganglions de l’aine, en réaction à une infection

Douleurs d’origine viscérale

Votre douleur peut aussi venir d’une pathologie digestive ou urogynécologique, les plus fréquentes étant :

  • La hernie inguinale, qui se produit lorsqu’une anse de l’intestin traverse la paroi abdominale, au niveau du canal inguinal
  • La colopathie fonctionnelle, une pathologie digestive marquée par des constipations récurrentes et des douleurs dans le bas du ventre
  • La cystite, une infection urinaire fréquente chez les femmes

Il ne s’agit pas là d’une liste exhaustive ! D’où l’importance de la consultation médicale, pour obtenir un bon diagnostic et écarter tout risque de pathologie grave.

Augmentez votre mobilité

Pour aller plus loin…

Que faire en cas de douleur à l’aine ?

Si vous ressentez une douleur inguinale, la première chose à faire est de consulter votre médecin.

L’importance du diagnostic médical

Parfois, des pathologies très différentes peuvent se manifester par des symptômes proches. Le diagnostic différentiel est donc indispensable pour établir précisément l’origine du problème, et vous orienter vers le traitement le plus adapté.

Lors de la consultation, votre médecin cherchera notamment :

  • A caractériser la douleur (mécanique ou inflammatoire)
  • A comprendre les circonstances d’apparition de celle-ci (soudaine ou progressive, après un traumatisme ou sans cause apparente)
  • A évaluer votre état de santé général, et notamment la présence de symptômes uro-gynécologiques ou digestifs

Pour poser le diagnostic, l’examen clinique de la zone douloureuse est nécessaire, et vient compléter l’interrogatoire. Parfois, des examens complémentaires peuvent être demandés, pour confirmer les hypothèses émises lors de la consultation :

  • Radiographies si une fracture est suspectée
  • Échographie pour visualiser les organes internes
  • IRM et scanner si une tumeur est suspectée
  • Bilan sanguin pour rechercher une infection

Une fois déterminée l’origine précise de vos douleurs, le traitement peut commencer.

Traitement pour une douleur à l’aine

Dans la plupart des cas, la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires est suffisante pour venir à bout d’une douleur inguinale. Selon la lésion en cause, l’application de glace peut être recommandée.

Si votre douleur est causée par un traumatisme, une tendinite ou encore une pubalgie, ce traitement symptomatique doit être complété par des séances de rééducation. Celles-ci sont indispensables pour récupérer toute la mobilité de la région de l’aine, et pallier aux déséquilibres qui ont permis au problème de s’installer. La kinésithérapie en cas de douleur musculaire ou névralgique repose essentiellement sur des exercices de renforcement musculaire, qui vont travailler les muscles fessiers, les ischio-jambiers, sans oublier les adducteurs et les abdominaux.

Quant aux douleurs d’origine viscérale, elles nécessitent un traitement spécifique. Par exemple, la hernie inguinale ne peut être corrigée que par une intervention chirurgicale ; en cas de colopathie, des modifications de l’alimentation sont souvent nécessaires pour limiter les symptômes. Quant aux infections urinaires, elles sont traitées par antibiotiques.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide