Prenez RDV sur Prenez RDV sur

Suivre IK sur les Réseaux Sociaux

Vos Guides

d’Institut de Kiné Paris

Réhabilitation

Réhabilitation

E-book pour vous guider dans le processus de réhabilitation de la cheville, du pied et des orteils en utilisant un langage simple et compréhensible

Sport et alimentation

Sport et alimentation

2ème partie du livre : l’alimentation des sportifs : conseils en nutrition pour atteindre vos objectifs de performance, tout en préservant votre santé.

L’alimentation des sportifs

L’alimentation des sportifs

La diététique pour le sport : du coureur à pied au pratiquant de cross-fit, utile pour tous !

Le guide kiné arthrose

Le guide kiné arthrose

Guide pratique contre l’arthrose : des exercices et conseils pour prévenir et soulager l’arthrose. Utile pour tous ceux qui en ont besoin.

Pathologies de la hanche

Fortement sollicitées au quotidien et dans votre pratique sportive, les hanches peuvent être le siège d’un certain nombre de douleurs et de traumatismes. La kinésithérapie est un élément clé du traitement de ces pathologies.

Pathologie de la hanche, les causes et les traitements, Institut de kinésithérapie | Paris

Généralités

Fortement sollicitées au quotidien et dans votre pratique sportive, les hanches peuvent être le siège d’un certain nombre de douleurs et de traumatismes, qui correspondent à des pathologies variées. Douleur, raideur et autres symptômes poussent généralement à consulter un médecin, en raison de la gêne ressentie. Fort heureusement, la majorité des pathologies de la hanche se soignent très bien, grâce à un traitement orthopédique ou chirurgical complété par des séances de kinésithérapie.


Quelques chiffres et faits sur les pathologies de la hanche :

  • La hanche peut souffrir d’une grande variété d’affections. Parmi les plus fréquentes se trouvent l’arthrose, l’ostéonécrose (affaissement progressif de l’os lié à un problème de circulation sanguine) ou encore le conflit fémoro-acétabulaire.
  • Elle peut aussi être le siège de fractures,au niveau du col du fémur, du bassin ou encore du sacrum.
  • L’arthrose de la hanche, aussi appelée coxarthrose, fait partie des formes d’arthrose les plus fréquentes, juste après celle du genou.
  • Elle touche environ 1,9% des hommes et 2,5% des femmes en France.

Augmentez votre mobilité

Pourquoi ai-je mal à la hanche ?

Les hanches sont des articulations essentielles au bon fonctionnement du corps humain. Il est difficile de s’en rendre compte lorsqu’elles ne sont pas douloureuses, mais elles sont impliquées dans un certain nombre de mouvements de base : lorsque vous marchez ou courez, que vous vous asseyez, ou encore quand vous vous baissez. Si vous pratiquez un sport régulièrement, cette sollicitation est encore plus forte !

Les douleurs de la hanche peuvent donc avoir de nombreuses causes :

  • Une sollicitation excessive
  • Un faux mouvement ou un geste un peu trop brusque
  • Le vieillissement, qui augmente le risque de pathologies dégénératives
  • Une malformation de la hanche (dysplasie)
  • Un traumatisme

En fonction de la pathologie sous-jacente, les symptômes peuvent être très différents ; évidemment, le traitement ne sera pas non plus le même. D’où l’importance de la consultation médicale et du diagnostic !

Quels sont les symptômes d’une pathologie de la hanche ?

La douleur est le symptôme commun à toutes les maladies ou blessures affectant la hanche. C’est généralement ce qui pousse les personnes à consulter. Cependant, d’une pathologie à l’autre, cette douleur ne va pas forcément se manifester de la même manière ; aussi, elle peut s’accompagner d’autres signes plus ou moins handicapants.

Voici les principaux symptômes d’une pathologie de la hanche, à nuancer en fonction de la cause de votre mal :

  • Une douleur, qui peut être intense ou modérée, soudaine (en cas de traumatisme) ou d’apparition plus progressive et chronique (en cas de conflit de hanche, de tendinite ou d’arthrose). La localisation des douleurs peut varier : parfois très localisées, parfois irradiant au niveau de le la face externe de la hanche ou de la cuisse
  • Une gêne fonctionnelle et une limitation des mouvements, plus ou moins importante en fonction de votre pathologie
  • Une boiterie ou une marche anormale

Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, n’attendez plus avant de consulter votre médecin !

Comment se déroulent les séances de rééducation ?

La kinésithérapie est un élément clé du traitement de votre pathologie de la hanche. En effet, que vous ayez subi ou non une opération chirurgicale ; que votre problème soit traumatique ou chronique, les douleurs de la hanche entraînent souvent des difficultés fonctionnelles qui ne peuvent être corrigées qu’en rééducation. Celle-ci fait l’objet d’une prescription médicale.

Au début de votre prise en charge, le kinésithérapeute établit un bilan complet, qui comprend un interrogatoire ainsi qu’une évaluation de vos symptômes et de vos capacités. Le plan de traitement va en effet dépendre de différents paramètres : la pathologie en cause bien sûr, l’historique du problème, mais aussi la technique chirurgicale employée, et l’état de votre hanche avant et après l’opération. Pour certaines pathologies graves, comme une fracture du bassin ou du sacrum, la rééducation peut être longue.

Le traitement se déroule généralement en plusieurs temps, avec à chaque fois des techniques poursuivant un objectif différent :

  • Réduire la douleur et relancer la circulation grâce à des massages
  • Mobiliser progressivement la hanche
  • Entretenir et travailler les muscles
  • Réapprendre à marcher et corriger la boiterie
  • Identifier et corriger les compensations

En dehors des massages, il s’agit donc essentiellement d’exercices (de renforcement musculaire, d’endurance, de marche) réalisés par le patient lui-même, bien que toujours encadrés par le kinésithérapeute. Les sportifs sont aussi accompagnés de manière spécifique pour que la reprise de leur activité puisse se faire sans risque.

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements médicaux et chirurgicaux des pathologies de la hanche ?

Votre hanche vous fait souffrir ? Le traitement va dépendre de la pathologie en cause, identifiée grâce au diagnostic et aux examens.

Les traumatismes graves entraînant des fractures nécessitent un traitement orthopédique et parfois chirurgical, en fonction de la gravité de la fracture elle-même mais aussi des lésions associées, qui sont fréquentes.

Quant à l’arthrose, aucun traitement ne permet de corriger la pathologie elle-même ; toutefois, les patients peuvent apprendre à gérer leurs symptômes et maintenir une bonne qualité de vie, grâce à l’activité physique et aux séances de kinésithérapie. Le port d’une orthèse ou d’une canne peut aussi être indiqué.

La pose d’une prothèse de hanche peut avoir plusieurs indications, les plus courantes étant l’arthrose et les fractures. Quelle que soit votre pathologie, y compris pour l’ostéonécrose ou le conflit de hanche, c’est votre médecin qui vous proposera un traitement soit conservateur soit chirurgical, en fonction de paramètres comme la gravité du problème, l’intensité de votre gêne fonctionnelle, ou encore votre âge et vos activités.

diagnostic et examens complémentaires

Le diagnostic est une étape clé de votre prise en charge. Pour la plupart des pathologies de la hanche, le diagnostic clinique doit être confirmé et précisé par des examens d’imagerie, pour visualiser clairement les lésions. Le plus souvent, il s’agit de radiographies, qui permettent notamment d’identifier les os fracturés, ou de confirmer la présence d’une arthrose. Les radiographies sont éventuellement complétées par un scanner, ou tout autre examen que votre médecin estimera nécessaire.

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide